Le mystère ou l'absurde ? Saint Thomas d'Aquin, Sartre et quelques autres

Préface de l'abbé Bernard Lucien.

Plus de détails

En stock (2)

25,59 €

En savoir plus

Au sommaire :

INTRODUCTION : LE MYSTÈRE OPPOSÉ À LA PHILOSOPHIE ?

  • I. Le mystère de la nature est-il un véritable mystère ?
  • II. La démarche de la philosophie s’oppose-t-elle à la notion de mystère ?
  • III. Le mystère se trouve à l’intersection de la foi et de la raison, de la théologie chrétienne et de la philosophie. Le philosophe peut-il s’approcher d’un tel point de rencontre ?
  • IV. Thomas d’Aquin adversaire du mystère ?
  • V. Les thomistes du XXes. et du XXIes., qui écrivent sur le mystère, trahissent-ils saint Thomas ?
  • VI. Objet et plan de l’ouvrage

CHAPITRE 1. LE MOT « MYSTÈRE » CHEZ SAINT THOMAS D’AQUIN

  • I. Première approche : comment unir les facettes du mystère ?
  • II. Les mystères de la foi considérés de l’extérieur 1. Le mystère de l’incarnation est-il le plus excellent des mystères ? 2. La révélation appartient-elle au mystère ? 3. Au Ciel, y a-t-il encore du mystère ? (Place de l’admiration) 4. Rencontre formelle ou réelle avec le mystère ? 5. La profondeur des mystères : élitisme thomiste ? (La question de l’ésotérisme) 6. L’impuissance des philosophes face aux mystères surnaturels 7. L’intelligence peut-elle prouver l’existence de mystères strictement dits ?
  • III. Des mystères en dehors du domaine de la foi ? 1. La distinction du naturel et du surnaturel 2. Le « mystère du cœur » 3. Une révélation sans la foi ? L’usage du mot revelatio 4. Une révélation aux philosophes (II-II, q. 167, a. 1, 3m) 5. Différence avec Bacon 6. Comment Dieu se révèle-t-il aux philosophes ? (L’enseignement des Sentences) 7. Une révélation à tout homme ? 8. La lumière des êtres 9. L’obscurité des êtres : pourquoi ? 10. Les êtres et Dieu IV. Bilan

CHAPITRE 2. THOMAS D’AQUIN EN RAPPORT À SES SOURCES

  • I. La source grecque II. La source biblique

CHAPITRE 3. LES NOTES DU MYSTÉRIEUX : QUELQUES EXEMPLES

  • I. En philosophie de la nature : le mouvement, le temps, la durée
  • II. En philosophie de la connaissance A. L’abstrait et le concret, le spéculatif et le technique B. Le mystère de l’interprétation : l’explication de texte C. Des mystères dans la connaissance et dans l’amour
  • III. En philosophie de l’art : musique et mystère IV. En philosophie des mathématiques V. En philosophie morale : la pudeur et le mystère du mal VI. En métaphysique : mystère de l’être et Mystère de l’Être

CHAPITRE 4. DÉFINIR LE MYSTÈRE ?

  • I. Quelques définitions du mystère situé par rapport aux sciences
  • II. Urs von Balthasar et Pascal Ide : le « fond » et l’« apparition »
  • III. Michel Louis-Bertrand Guérard des Lauriers, o.p. 1. La première définition du mystère : des origines théologiques 2. Usage philosophique de la première définition du mystère 3. Seconde définition du mystère 4. L’union des deux définitions du mystère
  • IV. Bilan des définitions proposées

CHAPITRE 5. RÉFLEXIONS SUR LES DÉFINITIONS DU MYSTÈRE

  • I. Place de la signification au sein du mystère
  • II. Signe et symbole par rapport au mystère
  • III. Le mystère est de nature relationnelle
  • IV. Du mystère dans la matière et dans la forme ?
  • V. Du mystère dans l’esse, dans l’essence et dans le suppôt : seulement en tant qu’il y a de l’incommunicable ?
  • VI. Mystère par excès ou mystères familiers ? (Pieper et Giono)
  • VII. L’aventure du mystère. Mystère et engagement (Guérard)

CHAPITRE 6. L’ABSURDE

  • I. Première notion de l’absurde
  • II. Notion plus précise de l’absurde
  • III. L’argumentation par l’absurde
  • IV. L’absurde et quelques autres notions

CHAPITRE 7. LES « PÈRES DE L’ABSURDE »

  • I. L’absurde chez les chrétiens 1. Tertullien 2. Kierkegaard
  • II. L’absurde chez les athées 1. Schopenhauer 2. Nietzsche 3. Mallarmé

CHAPITRE 8. LES MAÎTRES DE L’ABSURDE : SARTRE ET CAMUS ?

  • I. L’absurde chez Camus
  • II. L’absurde chez Sartre 1. Problématique : Sartre hanté par la beauté ? (en-soi et pour-soi) 2. Statistiques sur l’absurde chez Sartre 3. Trois cas d’absurde sartrien 4. Bilan. Un absurde fondamental ? 5. Les origines spéculatives de l’absurde sartrien. L’univocité.
  • III. Différences entre Camus et Sartre

CHAPITRE 9. LE MYSTÈRE CHEZ SARTRE ET CAMUS

  • I. Le mystère chez Sartre 1. Introduction (problématique) 2. Le mystère dans le langage 3. Le secret 4. Le mystère ontologique : un retour à l’absurde ?
  • II. Le mystère chez Camus CHAPITRE 10.
  • ABSURDE ET MYSTÈRE CHEZ CIORANI. L’absurde chez Cioran
  • II. Le mystère chez Cioran

CONCLUSION GÉNÉRALE

  • 1. Enquête thomasienne 2. Élaboration de définitions du mystère 3. Mystères au sens large 4. Révélation et foi 5. Mystère et absurde 6. Mystère et absurde à l’intérieur de la philosophie 7. Leçon de l’absurde 8. Enjeux philosophiques : harmonie entre mystère et raison 9. Enjeux théologiques : harmonie entre dogme et philosophie 10. Est-ce que rien ne compte hors du mystère ?
  • Annexe 1. Croix, échec, contradiction et mystère (Guérard)
  • Annexe 2. Limites du présent ouvrage (sagesse et humour) Remerciements Bibliographie Index biblique suivi d’un index onomastique & thématique 

L'auteur : Père Luc Artur
Le Père Luc Artur, o.s.b., moine de l'abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, est titulaire d'une triple maîtrise en lettres classiques, philosophie et théologie.

4ème de couverture

   « Un thème très intéressant. Sans doute sera-t-il remarqué, car il sort des sentiers battus. » Un travail « très bien articulé et réussi. Félicitations très vives ! » « C’est évident que vous maitrisez votre sujet. » « Votre mémoire sur le mystère m’a absolument passionné. Cela fait du bien de lire de tels travaux. »

   Voilà quelques-unes des réactions de personnes compétentes, à propos du présent ouvrage. Le lecteur jugera. Un livre de philosophie qui rejoint les préoccupations de tout homme. Car le monde, en ses souffrances cruelles, parait absurde et obscur. L’auteur, en travaillant le sujet, a fait de multiples découvertes.

   La lecture de ses pages, écrites d’une plume alerte et bienveillante, réserve plus d’une surprise. Une promenade peu ordinaire parmi Thomas d’Aquin et les thomistes (Garrigou-Lagrange, Gilson, Guérard des Lauriers, Josef Pieper, par exemple). Une confrontation en vérité, entre eux et avec d’autres grands médiévaux (Albert, Bonaventure, Duns Scot... ), mais aussi avec Sartre, Camus, Cioran, Kierkegaard, Nietzsche, et tant d’autres, sans oublier Hans Urs von Balthasar. Non pas un catalogue, mais une réflexion symphonique en profondeur, où la métaphysique voisine avec la musique.

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(16/03/2024)
Mémoire de licence en philo ? excellent !

Une synthèse aussi riche qu'originale qui s'intéresse de près à la doctrine philosophique de saint Thomas sur le mystère confronté à l'absurde et la compare avec différents auteurs modernes, Sartre, Camus, et Cioran

    Donner votre avis

    Le mystère ou l'absurde ? Saint Thomas d'Aquin, Sartre et quelques autres

    Père Luc Artur
    Le mystère ou l'absurde ? Saint Thomas d'Aquin, Sartre et quelques autres

    Préface de l'abbé Bernard Lucien.