Le Frérisme et ses réseaux - L'enquête

Préface de Gilles Kepel.

Un document de référence, qui éclaire un phénomène souvent mal cerné. Un livre précieux pour sa mesure et sa lucidité, qui nourrit le débat de faits plutôt que d’anathèmes idéologiques.

Plus de détails

En stock (1)

23,60 €

En savoir plus

BOULEVARD VOLTAIRE, août 2023 : 

   Pour mieux comprendre la progression de l’islamisme - À lire et relire. Qui n'a pas entendu parler, ces dernières semaines, de Florence Bergeaud-Blackler ? Pour avoir commis un ouvrage sur Le Frérisme et ses réseaux, cette anthropologue et chercheuse au CNRS a été interdite de conférence à la Sorbonne, harcelée sur les réseaux sociaux, menacée de mort et placée sous protection policière. Son enquête retrace l'histoire des Frères musulmans, leur arrivée sur notre sol et leur projet.

   À découvrir de toute urgence pour comprendre comment, en France, on en est arrivé là.

LE NOUVEAU PRESENT, Michel Festivi, avril 2023 : lire l'article en entier

   [...) Mais tout récemment, c’est l’Historienne-chercheuse au CNRS, Florence Bergeaud-Blackler, qui fait les frais de son enquête implacable sur les ramifications en Europe et en France des Frères Musulmans. Depuis la publication de son ouvrage chez Odile Jacob, Le Frérisme et ses réseaux, en janvier 2023,elle est l’objet d’invectives et de menaces de mort, comme le relate le Figaro dans un article du 15 avril 2023 : « De la publication d’un ouvrage aux menaces de mort : itinéraire d’une chercheur du CNRS prise pour cible ». Ce livre, préfacé par Gilles Kepel, véritable plongée circonstanciée dans les arcanes des islamistes et de l’islam politique en Europe, a déchaîné des injures, des propos diffamatoires et des menaces de mort. Commencée sur les réseaux sociaux, cette cabale a été orchestrée par un ancien du CNRS, François Burgat, et par un avocat Rafik Chekkat, qui a osé comparer Madame Bergeaud-Blackler à l’antisémite Drumond. (Cf cet article du 15 avril 2023 où tout y est parfaitement détaillé). François Burgat est opportunément qualifié par Madame Bergeaud-Blackler de « compagnon de route des islamistes », comme il y avait dans un passé pas si lointain, des « compagnons de route des communistes », à tous les étages universitaires, remplacés aujourd’hui par des islamo-gauchistes....

LE FIGARO VOX, Alexandre Devecchio,  Florence Bergeaud-Blackler: « L'UE finance des associations islamistes à hauteur de dizaines de millions d'euros » 

" C'est une enquête qui fera référence et que nos dirigeants politiques devraient lire avec attention. Le Frérisme et ses réseaux de Florence Bergeaud-Blackler est une somme impressionnante dans laquelle l'anthropologue au CNRS décrypte le fonctionnement du mouvement islamiste des Frères musulmans. La chercheuse explore ses racines historiques et ses fondements doctrinaux, mais surtout met en lumière la manière dont il s'est internationalisé, faisant de l'Europe sa terre d'élection. Préférant la duplicité à la confrontation, davantage stratèges que théologiens, les Frères ont su étendre leur emprise sur les institutions européennes par le biais d'une myriade d'associations « antiracistes » et par la subversion des « droits de l'homme ». Leur but final, souligne Florence Bergeaud-Blackler, n'est autre que l'accomplissement de la prophétie califale, c'est-à-dire l'avènement d'une société islamique mondiale, dont l'Europe, pourrait être l'épicentre.

   LE FIGARO. - Dans quel contexte historique et politique, la confrérie des Frères musulmans est-elle née ?

   Florence BERGEAUD-BLACKLER. - On le sait peu mais, dans le monde musulman, la chute du califat ottoman en 1924 s'est accompagnée presque immédiatement d'une ferveur sans précédent pour la réunification de l'umma (la nation…


L'auteur : Florence Bergeaud-Blackler
Florence Bergeaud-Blackler est anthropologue, chargée de recherche CNRS (HDR) au groupe Sociétés, religions, laïcité à l’École pratique des hautes études.

4ème de couverture

   Ce livre présente le mouvement islamiste issu de l’internationalisation du mouvement des Frères musulmans, tel qu’il s’est développé en Europe : Florence Bergeaud-Blackler le nomme frérisme. Elle explore ici, de façon factuelle et documentée, l’origine du mouvement, son fondement doctrinal, son organisation et ses modes opératoires, ainsi que ses méthodes de recrutement et d’endoctrinement. Elle montre comment il étend son emprise au cœur même des sociétés européennes en s’appuyant sur leurs institutions, en subvertissant les valeurs des droits de l’homme ou en « islamisant » la connaissance.

   Ni réquisitoire ni dénonciation complotiste ou militante, c’est le résultat d’une enquête de fond étayée et référencée, menée selon les méthodes des sciences humaines, et qui cerne précisément un objet, l’islamisme frériste, qui construit un système-islam décliné dans trois directions : une vision, une identité, un plan. Le propos ne vise ni une religion ni une communauté de croyants, mais décrit un mouvement qui cherche à se servir d’eux pour imposer une stratégie d’islamisation des pays non musulmans dans toutes sortes de domaines, de l’économie à l’écologie, de l’école à l’université.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Islam
ÉditeurOdile Jacob
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages416
Hauteur22
Largeur15
Épaisseur2.3
Poids0.615 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le Frérisme et ses réseaux - L'enquête

Florence Bergeaud-Blackler
Le Frérisme et ses réseaux - L'enquête

Préface de Gilles Kepel.

Un document de référence, qui éclaire un phénomène souvent mal cerné. Un livre précieux pour sa mesure et sa lucidité, qui nourrit le débat de faits plutôt que d’anathèmes idéologiques.