Don Bosco - Un hymne à la vie et à la jeunesse

Préface de Jean-François Meurs

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

18,86 €

En savoir plus


L'auteur : Jijé
Joseph Gillain - Jijé, cet immense dessinateur de BD (Blondin et Cirage, Jean Valhardi, Jerry Spring... mais aussi Tanguy et Laverdure, Spirou et Fantasio et tant d'autres - a écrit et dessiné cette fresque historique de 112 pages voici 70 ans pour le Journal Spirou.

4ème de couverture

   Le 16 août 1815 naquit à Châteauneuf, au pays de Piémont, un enfant qui devait par sa vie hors du commun attirer l'attention du monde entier.

   Depuis sa plus tendre enfance, Jean Bosco étonnait tous ceux qui l'approchaient par son intelligence exceptionnelle, son esprit d'initiative, sa piété simple et naturelle. Son âme noble aspirait à de grandes choses. Il aimait surtout les pauvres, les faibles, les malheureux, et il voulait les voir heureux.

   Appelé par la grâce de Dieu, il devint prêtre et fut l'un des plus grands conquérants d'âmes de l'époque, l'un des plus grands meneurs d'hommes. Il voua sa vie à la jeunesse abandonnée, et le ciel bénit son travail par de nombreux miracles. La réputation de son action extraordinaire s'étendit au monde entier. Papes, princes, hommes politiques, savants de tous pays recherchèrent sa compagnie, sollicitant ses conseils.

   Humble et modeste, il préféra cependant jusqu'à la fin de son existence rester dans l'ombre le serviteur des pauvres, comme son divin Maître. Il mourut à Turin le 31 janvier 1888.

En avril 1934, le pape Pie XI le canonisait.

Fiche technique

Catégories Livres Bandes dessinées De 6 à 12 ans De 12 à 15 ans
ÉditeurLe Triomphe
Âge conseilléÀ partir de 10 ans
ReliureAlbum relié
Parution2011
Nombre de pages ou Durée120
Hauteur29
Largeur22.5

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Don Bosco - Un hymne à la vie et à la jeunesse

Jijé
Don Bosco - Un hymne à la vie et à la jeunesse

Préface de Jean-François Meurs