Mon Carnet d'Oraison 1- Hiver, de l´Avent à la Septuagésime

Méditations sur la Bible - traduction de l'abbé Fillon, 1895 - pour chaque jour de l'année à l'école de saint François de Sales.

Plus de détails

En stock (2)

9,48 €

En savoir plus

   Ce premier tome couvre les treize semaines allant du premier dimanche de l'Avent à la Septuagésime, ainsi que les principales fêtes de cette période, et peut être utilisé tous les ans.

Au sommaire :

  • Mode d'emploi
  • Prières pour l'oraison
  • Vie spirituelle : lecture spirituelle
  • Vie spirituelle : le silence
  • De l'Avent à la Septuagésime
  • Sanctoral du 30 novembre au 21 février

Une présentation pédagogique avec des textes de couleurs différentes, et des encadrés,

De nombreuses illustrations en couleurs au fil des pages,

Papier glacé, format poche.


4ème de couverture

   Cet ouvrage, fruit de la collaboration d'un prêtre et d'une mère de famille nombreuse, aidés d'une petite équipe, propose une méditation guidée sur les textes de la Sainte Ecriture tirés de la liturgie (évangile ou épître de la messe, leçons des matines), selon la méthode que donne saint François de Sales dans l'Introduction à la Vie dévote.

   Le lecteur est ainsi guidé dans une compréhension plus savoureuse de la Bible, tout en entrant peu à peu dans l'intimité avec Dieu, par la vie d'oraison. 

Fiche technique

Catégories Livres Religion JEUNESSE Spiritualité De 12 à 14 ans A partir de 15/16 ans et plus
ÉditeurL'Homme Nouveau
Âge conseilléÀ partir de 14 ans
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages200
Hauteur15
Largeur10.5
Épaisseur1.2
Poids0.200 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Mon Carnet d'Oraison 1- Hiver, de l´Avent à la Septuagésime

Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre
Mon Carnet d'Oraison 1- Hiver, de l´Avent à la Septuagésime

Méditations sur la Bible - traduction de l'abbé Fillon, 1895 - pour chaque jour de l'année à l'école de saint François de Sales.