Le grand bonheur - Vie des moines

Récit

Dans un récit exceptionnel, l’écrivain Nicolas Diat pousse les portes de l’abbaye bénédictine de Fontgombault pour faire découvrir la vie de ses soixante moines, et nous aider à comprendre le mystère du bonheur si doux qui les habite.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

20,76 €

En savoir plus

  L'HOMME NOUVEAU, Stephen Vallet : Le « grand bonheur » dont il est ici question dès le titre même du livre est celui des moines.

   Plus exactement ceux de l’abbaye Notre-Dame de Fontgombault. Pendant longtemps, depuis l’arrivée des moines de Solesmes à la fin des années 1940, cette abbaye a cultivé la discrétion, associant dans un choeur alterné la vie monastique à la vie des champs. C’est cette discrétion même qui a attiré bien des personnes vers cette abbaye des bords de Creuse. Depuis l’ancien secrétaire d’État à la Marine jusqu’au « paumé » devenu pour un temps un « familier » du monastère. Derrière la régularité de la vie monastique, parfois parsemée de difficultés, et la beauté de la liturgie élevant vers Dieu comme une fumée d’encens une prière quasiment hors du temps, se trouvent des hommes qui ont décidé de vivre cette vie de reclus.

   Dans un ouvrage beaucoup plus personnel qu’il n’en a l’air, Nicolas Diat, bien connu pour ses livres avec le cardinal Sarah, transporte son lecteur au coeur même de l’abbaye pour lui permettre de saisir la richesse humaine et spirituelle des moines, leurs différences comme leurs points communs. Cette édition en version de poche est précédée d’une nouvelle préface qui dresse l’éloge de la stabilité, point d’orgue de la vie monastique. Un rappel pour notre époque d’agitation.

BOULEVARD VOLTAIRE, Gabrielle Cluzel, février 2021 : lire l'article en entier

   Puisque les trappistes sont, ces temps-ci, à la mode, on peut aussi parler des bénédictins… Il sont plus transgressifs que tous les punks à chien ou antifas à cheveux bleus, plus écolos que tout EELV réuni. Les mots de leur monde – effort, sacrifice, obéissance, fidélité, règle, prière, éternité, humilité – sont étrangers au nôtre. Leur choix semble dingue ou masochiste. « Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière »… aucune béatitude ne pourrait mieux leur convenir que celle-ci, qui n’est pas de Mathieu mais de Michel (Audiard). Ce sont les moines de Fontgombault, dont Nicolas Diat décrit la vie dans un livre intitulé Le Grand Bonheur.

LIBERTE POLITIQUE, 20 novembre 2020 : lire l'article en entier

   Quand on referme la couverture du livre, il s’en dégage une impression indicible de joie simple, de sérénité et de douceur, presque un avant-goût d’éternité, extraordinairement purifiant pour chasser le bruit et la fureur de ces derniers mois. On comprend alors que le mot « bonheur » n’est pas un vain mot quand il est orienté vers le Ciel.


L'auteur : Nicolas Diat
Journaliste, chroniqueur au site d’information Atlantico, Nicolas Diat est considéré comme un des meilleurs spécialistes du Vatican. Ce livre est le fruit d’une enquête de plus de deux ans.

4ème de couverture

   " Venez, et voyez Fontgombault. Oh, il ne se passera rien de spectaculaire. Mais nos coeurs se réchaufferont. Une petite grâce mystérieuse soufflera. Nous regarderons la lumière traverser l’abbatiale, les arbres des vergers danser dans le vent, les moines marcher au loin, vers les coteaux. Les notes grégoriennes s’élèveront dans les hauteurs mystiques. Nous serons des enfants subjugués par les processions splendides. Nous resterons silencieux. Et nous verrons le beau, le merveilleux, le doux sourire des moines."

   C’est par ces mots que Nicolas Diat ouvre Le Grand Bonheur. Ce livre est une invitation à la joie, une invitation à nous faire découvrir la vie des moines pour nous aider à comprendre la paix qui les habite.

   Nous pénétrons dans un monde intemporel, une cité interdite, une société idéale. Pendant une année, nous suivons les bénédictins d’un monastère perdu du Bas-Berry, de la ferme au réfectoire, des ateliers d’art aux salles de classe, de l’infirmerie à l’hôtellerie, de l’imprimerie à la bibliothèque, de l’église au cloître, de la sacristie au scriptorium.

   Ces existences confinées, que l’on pourrait imaginer monotones, sont en réalité extraordinairement riches.

   Transportés à Fontgombault par la plume évocatrice et délicate de Nicolas Diat, nous ne serons plus tout à fait les mêmes en refermant ce livre, et les portes de l’abbaye.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Spiritualité Histoire de l'Eglise
Éditeur Fayard
Reliure Broché, couverture souple avec rabats
Parution Octobre 2020
Nombre de pages 342
Hauteur 21.5
Largeur 13.5
Épaisseur 2.8
Poids 0.416 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le grand bonheur - Vie des moines

Nicolas Diat
Le grand bonheur - Vie des moines
Récit

Dans un récit exceptionnel, l’écrivain Nicolas Diat pousse les portes de l’abbaye bénédictine de Fontgombault pour faire découvrir la vie de ses soixante moines, et nous aider à comprendre le mystère du bonheur si doux qui les habite.