Refusez l'aluminium dans les produits de santé

Plaidoyer pour des vaccins sûrs et sans danger

Les dangers de l'exposition à l'aluminium sont aujourd'hui reconnus. Pourtant, s'il a disparu des vaccins vétérinaires, il persiste dans 8 sur 11 des vaccins imposés aux nourrissons...

Plus de détails

En stock (3)

19,81 €

En savoir plus

   PRESENT, 20 mai 2022 : 

    Le titre complet de l’étude du professeur Henri Joyeux est : Refusez l’aluminium dans les produits de santé. On n’ignore plus rien aujourd’hui des dangers de l’exposition à l’aluminium : cancers, maladies du système nerveux central, infertilité, etc. Il perdure pourtant dans la composition de nombreux médicaments. Le professeur Joyeux explicite, exemples à l’appui, les effets sur notre organisme d’une telle exposition. S’il insiste sur l’importance des vaccins pour la santé publique, il montre comment ce « poison » est entré dans leur composition (ainsi que dans celles de pansements gastriques) dans les années 1980. La solution ? Encourager l’industrie pharmaceutique à changer ses formules et à investir dans la recherche de produits sans alu. Mais ça…


L'auteur : Pr Henri Joyeux
Chirurgien digestif et gynécologique, cancérologue, professeur honoraire de chirurgie digestive et de cancérologie à la faculté de médecine de Montpellier. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés à l'écologie humaine, notamment sur l'alimentation.

4ème de couverture

    Cancers du sein, des os, maladies du système nerveux central, infertilité. Les nombreux dangers de l'exposition à l'aluminium sont aujourd'hui reconnus. Ce métal n'a rien à faire dans le corps humain où il peut longuement persister et s'accumuler. Alors que des efforts réglementaires commencent à être faits dans les secteurs de l'alimentation ou de la cosmétique, sous la pression de l'opinion publique, sa présence dans la composition de nombreux vaccins, médicaments et aliments perdure.

    L'aluminium a disparu des vaccins vétérinaires, mais persiste dans 8 sur les 11 vaccins imposés aux nourrissons, dès l'âge de 2 mois, à des doses excessives. Au point de mettre en péril le fameux bénéfice/risque... Dans cet ouvrage, le professeur Joyeux prend position pour l'interdiction de l'aluminium dans tous les produits de santé. Il revient sur les polémiques existantes et en présente les enjeux.

    Tout d'abord, il précise les effets toxiques sur l'organisme de la surexposition à l'aluminium. Il souligne l'importance des vaccins pour la santé publique et raconte comment l'aluminium est entré dans leur composition dans les années 1920 et de manière intense dès 1984, ainsi que dans celle des pansements gastriques.

    Il démontre que l'on peut parfaitement s'en passer, et forcer l'industrie pharmaceutique à changer ses formules et à investir dans la recherche d'adjuvants sans aluminium.

    En effet, on sait aujourd'hui remplacer l'aluminium par le phosphate de calcium ou des adjuvants végétaux. De 1822 - sa découverte aux Baux-de-Provence - à 1922 - son incorporation dans les produits de santé -, puis à 2022, l'épopée de l'aluminium dans les produits de santé touche à sa fin.

Fiche technique

Catégories Livres Vie de Famille Santé / Bien-être / Recettes, Remèdes Sciences - Genre - Evolution - Bioéthique - Médecine ...
ÉditeurLe Rocher
ReliureBroché
ParutionMars 2022
Nombre de pages329
Hauteur20.5
Largeur14
Épaisseur2,6 cm
Poids0.384 Kg

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Refusez l'aluminium dans les produits de santé

Pr Henri Joyeux
Refusez l'aluminium dans les produits de santé
Plaidoyer pour des vaccins sûrs et sans danger

Les dangers de l'exposition à l'aluminium sont aujourd'hui reconnus. Pourtant, s'il a disparu des vaccins vétérinaires, il persiste dans 8 sur 11 des vaccins imposés aux nourrissons...