Saint Augustin

Avec Alessandro Preziosi, Franco Nero, Alexander Held, Monica Guerritore...

  "L'homme ne trouve pas la vérité, il doit se laisser trouver par elle".

Plus de détails

En stock (2)

16,63 €

En savoir plus

   PRESENT, 20 mars 2021 :

   Pour être une immense figure de l’Eglise – il est qualifié de « Docteur de la grâce » ou encore de « Docteur des docteurs » selon l’expression de Bossuet –, il n’est pas sûr que saint Augustin (354-430) en soit une des plus connues. Il est vrai que les occasions de partir à sa rencontre ne sont pas si nombreuses. Certes, les fidèles désireux d’approfondir leur foi ont à leur disposition de nombreuses éditions (dont celle de « La Pléiade ») de ses traités, commentaires et sermons. Certes, il peut arriver aussi qu’en classe de philosophie des élèves à l’esprit curieux et ne se contentant pas des programmes officiels découvrent avec intérêt sa pensée (à la fin des années 60, au lycée Stanislas, la lecture des pages que Karl Jaspers lui a consacrées était vivement conseillée). Ou encore que les étudiants en droit et en science politique se plongent dans sa Cité de Dieu dans le cadre des cours d’histoire des institutions et des faits sociaux ou d’histoire des idées politiques, par le biais de « l’augustinisme politique ». Mais cela fait finalement peu de monde.

   Aussi, dans une démarche de vulgarisation, faut-il se féliciter de la sortie du film Saint Augustin. Le metteur en scène, le Québécois Christian Duguay, est un cinéaste confirmé. On lui doit notamment le fort réussi Jappeloup (2013), évoquant dans le milieu de l’équitation le courage et la persévérance dans l’effort, et, plus récemment, la saison 3 de la série Les Médicis – Maîtres de Florence.

   Tout l’art de Christian Duguay consiste à nous montrer cette évolution de façon cinématographique. Les acteurs qui évoluent sur fond de temples ou de forums y contribuent avec succès. Un des grands moments du film : la joute oratoire qui oppose Augustin à l’évêque donatiste Sidonius ; il n’était pas simple d’évoquer ainsi cette hérésie en faisant comprendre que la validité d’un sacrement ne dépend en rien de la sainteté de celui qui l’administre, mais seulement de la grâce de Dieu. De la vie compliquée de saint Augustin, le film a retenu les principaux épisodes, ce qui n’était pas une entreprise facile.

    LE SALON BEIGE :  "Il donne une bonne vision d’ensemble de la vie de Saint Augustin, plaçant intelligemment la notion de Vérité (avec un grand V) au centre de la vie du saint".

   ALETEIA : "Le réalisateur Christian Dugay (Jappeloup) rejoue parfaitement certaines scènes déterminantes de la vie de saint Augustin."

   TV LIBERTE, émission Terre de Mission de Jean-Pierre Maugendre. 

   LA NEF  : " Un beau film à recommander."


L'auteur : Christian Duguay réalisateur

4ème de couverture

   Août 430 après JC., quelques années avant la chute de Rome, Hippone est assiégée par les barbares vandales du roi Genséric. Le peuple, terrifié, se laisse gagner par le désespoir. L

   ’évêque d’Hippone, Augustin, âgé de soixante-dix ans, a la possibilité de quitter la ville sur un bateau envoyé par le Pape. Mais, il décide de rester et de mettre sa confiance en Dieu seul. Pourtant cet ancien orateur de la cour impériale n’a pas toujours eu la foi…

Video

Bande annonce de Saje distribution

Fiche technique

Catégories DVD Religion
ÉditeurSaje
ReliureCouleur
ParutionFévrier 2021
Durée3 heures 18 mn
LanguesFrançais - VO Sous-titres : français

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Saint Augustin

Christian Duguay
Saint Augustin

Avec Alessandro Preziosi, Franco Nero, Alexander Held, Monica Guerritore...

  "L'homme ne trouve pas la vérité, il doit se laisser trouver par elle".