La chute d'un empire - L'indépendance de l'Amérique espagnole

En stock (1)

22,27 €

En savoir plus

   Gonzague Espinosa-Dassonneville déconstruit les " romans nationaux " locaux (l'historia patria) et montre comment ces indépendances, qui étaient loin d'être prévisibles, sont la conséquence du chaos politique qui bouleverse la péninsule Ibérique.

Au sommaire :

  • INTRODUCTION : Téléologie de la libération
  • UN PILIER DE LA MONARCHIE: Les Indes de Castille - Réformer l'Empire - La révolution des esprits - l'Amérique face à la Révolution française - L'acéphalie de la monarchie - L'Amérique entre en scène - Cadix fait sa révolution
  • LA GUERRE CIVILE AMERICAINE : La république du Vénézuela - "La Patria Boba" - Quito, ni Bogota, ni Lima -"La Patria Vieja" -" Le cri de douleur " 
  • LA PERTE DE L'AMERIQUE : Le retour du roi - Les provinces désunies de la Plata - L'armée des Andes - Une indépendante atypique - Seuls - Ayacucho - Périphéries impériales
  • CONCLUSION - NOTES - BIBLIOGRAPHIE - INDEX

L'auteur : Gonzague Espinosa-Dassonneville
Docteur en histoire politique du XIXe siècle, Gonzague Espinosa-Dassonneville est président de la Société de Borda et enseigne à l'école des hautes études internationales et politiques. Il est l'auteur de plusieurs livres sur le général Lamarque et le chevalier de Borda.

4ème de couverture

   Courant entre 1808 et 1825, le temps des indépendances apparaît encore aujourd'hui comme le véritable mythe fondateur des nations issues de la désintégration de l'Amérique espagnole.

    Ces révolutions restent pourtant méconnues – si ce n'est les figures écrasantes des Libertadores que sont Simón Bolívar ou José de San Martín. La compréhension de ces indépendances n'est possible que dans une perspective globale et atlantique, la crise et l'effondrement de l'empire procédant directement du tumulte politique du Vieux Continent. Quand Napoléon force les Bourbons d'Espagne à abdiquer à Bayonne en 1808 pour les remplacer par son frère Joseph, les réactions dans l'empire sont d'abord unanimes : le Nouveau Monde réaffirme sa loyauté à la nation espagnole et à son souverain légitime, Ferdinand VII. Mais l'incertitude de la situation et les grandes distances que doivent parcourir les nouvelles à l'époque de la marine à voile finissent par faire le jeu des revendications émancipatrices, qui se transforment en véritables guerres d'indépendance. 

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire du monde
ÉditeurPassés composés
ReliureBroché
Parution2023
Nombre de pages384
Hauteur22
Largeur14.5
Épaisseur2.9
Poids0.510 kg

Produits associés

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La chute d'un empire - L'indépendance de l'Amérique espagnole

Gonzague Espinosa-Dassonneville
La chute d'un empire - L'indépendance de l'Amérique espagnole