Petite histoire de l'Eglise catholique

Préface du cardinal Raymond Burke.

"Il est quelque chose de frappant, au-delà des rythmes et des saisons de l'histoire de l'Eglise, c'est le phénomène à la fois ordinaire de l'éclosion de la sainteté.

Plus de détails

En stock (1)

21,80 €

En savoir plus

   Pour projeter un rayon de clarté sur les questions obscures, Olivier Minvielle a inséré des fiches thématiques et des extraits d'encycliques reprenant l'enseignement des papes, ainsi qu'une bibliographie permettant aux lecteurs d'aller plus loin...

    L'HOMME NOUVEAU, juin 2020 , Yves Chiron :

   Il ne manque pas d’histoires générales de l’Église, depuis les grandes séries (Rohrbacher au XIXe siècle, Fliche et Martin au XXe siècle, qui reste une référence…) jusqu’aux tentatives de synthèse plus récentes, dont la plus réussie est sans doute le volume 2000 Ans d’histoire de l’Église, publié par l’abbé Paul Christophe il y a vingt ans, en 1 210 pages. Olivier Minvielle, agrégé d’histoire, directeur adjoint dans un grand collège catholique, propose un livre plus maniable, plus accessible et d’une grande clarté. À l’évidence il a été mûrement réfléchi, car il fallait faire des choix. L’ouvrage est divisé en six chapitres et les chapitres en fiches. Au total, 47 fiches réparties de façon équilibrée : 22 fiches pour les débuts de l’Église, l’Antiquité chrétienne et le Moyen Âge, 25 fiches pour l’époque moderne (la conquête et la christianisation du Nouveau Monde, la Réforme protestante, le concile de Trente et ses conséquences), l’époque classique et l’époque contemporaine jusqu’au pape François. des fiches documentées et détaillées Le terme de « fiche » pourrait laisser croire à une rédaction sommaire.

   En réalité, ces 47 fiches sont autant de textes autonomes qui offrent une synthèse sur un sujet (par exemple « Le monachisme antique » ou « L’Église et le fascisme »). Ces fiches sont très clairement rédigées et bien informées ; la plupart comportent aussi un extrait de texte qui illustre le sujet. Par exemple, la fiche « Monachisme antique » se termine par quelques apophtegmes de Pères du désert. Le cardinal Burke, qui a accordé une belle préface à cet ouvrage, souligne : « Il est quelque chose de frappant, au-delà des rythmes et des saisons de l’histoire de l’Église, c’est le phénomène à la fois ordinaire et extraordinaire de l’éclosion de la sainteté. Depuis les martyrs de la primitive Église jusqu’aux saints des temps modernes, le déroulement du temps après la Pentecôte est illuminé par le témoignage des saints. »

   La Petite Histoire de l’Église catholique d’Olivier Minvielle est ainsi émaillée de portraits de plusieurs grands saints de la chrétienté : saint Benoît, saint François d’Assise, saint Dominique, saint Antoine de Padoue, Saint Louis roi de France, saint Thomas d’Aquin, sainte Thérèse d’Avila, le saint curé d’Ars, d’autres encore. Cette diversité dans la sainteté illustre les renouveaux perpétuels dans l’Église. Est admirable aussi sa capacité à se réformer après les périodes de relâchement, de décadence ou d’hérésie. On apprécie que des fiches soient consacrées à la réforme clunisienne, à la réforme grégorienne, aux grands conciles médiévaux disciplinaires et à la réforme tridentine.

   CHRETIENS DANS LA CITE, 20 mars 2020 :

   Telle qu'elle est souvent racontée dans les écoles et les médias, l'histoire de l’Église ne serait que la succession d'horreurs (dont le fameux triptyque Croisades- Inquisition-Galilée, sans citer les Guerres de religion) dont la sécularisation nous délivrerait enfin. Certes, les chrétiens ont commis bien des péchés – mais qui suis-je pour jeter des pierres sur nos ancêtres ? Agrégé d'histoire et directeur adjoint du collège de l'Immaculée conception de Pau, Olivier Minvielle, 45 ans, rétablit la réalité des faits dans ce livre structuré sous forme de 47 fiches qui balaient vingt siècles de christianisme, de la Pentecôte à la post-modernité. Il le fait avec une grande justesse de ton, sans une exagération qui dépasserait abusivement les limites d'une saine apologétique. De plus, il n'hésite pas à enrichir et illustrer son propos de textes éclairants, choisis parmi les écrits des saints et des papes. Où l'on voit qu'à côté d'inévitables zones d'ombre, l’Église a su développer une merveilleuse civilisation dont on ne peut épuiser les trésors de beauté, de vérité et de sainteté. Un livre utile à recommander, notamment aux lycéens et étudiants.


L'auteur : Olivier Minvielle

4ème de couverture

   Les pages qui suivent ne forment pas la somme synthétique et définitive de vingt siècles de christianisme. Il s'agit d'une compilation honnête et éclairée dont le lecteur fera son miel en découvrant ce que l'Eglise garde en précieux dépôt humain et spirituel depuis plus de deux mille ans. Aujourd'hui plus qu'hier, notre Eglise est renvoyée à ses manquements, aux péchés de ses membres, incohérences insupportables entre "le dire" et "le faire". Que la boue se mêle à l'or, qui peut le nier ? mais si l'on passe cette boue humaine au tamis de la Raison autant que de la Foi, les pépites apparaissent et récompensent le labeur de l'orpailleur jusqu'à transformer sa vie. Et ce trésor s'offre à tout homme de bonne volonté.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire de l'Eglise - Vie de l'Eglise
ÉditeurVia Romana
ReliureCouverture souple avec rabats
ParutionFévrier 2020
Nombre de pages314
Hauteur21
Largeur13.5
Épaisseur2.6

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Petite histoire de l'Eglise catholique

Olivier Minvielle
Petite histoire de l'Eglise catholique

Préface du cardinal Raymond Burke.

"Il est quelque chose de frappant, au-delà des rythmes et des saisons de l'histoire de l'Eglise, c'est le phénomène à la fois ordinaire de l'éclosion de la sainteté.