Cartel des fraudes

allocs, cartes Vitale, AME : les révélations d'un magistrat sur le scandale des 50 milliards annuels de fraude sociale

Dans les coulisses du casse du siècle. Document.

Plus de détails

En stock (3)

17,06 €

En savoir plus

   VALEURS ACTUELLES, Raphaël Saintville, 26 septembre 2020 : entretien, lire l'article

   Ancien inspecteur des douanes à la Direction nationale des renseignements avant de devenir magistrat, Charles Prats a fait de la lutte contre la fraude son terrain de chasse. Alors que l'administration s'emploie à minimiser l'ampleur de ces malversations, il se fait lanceur d'alerte.

   ECONOMIE MATIN OCTOBRE 2020 :  CARTEL DES FRAUDES : À LIRE ABSOLUMENT - L'article en entier

   Ce livre est si instructif, si révélateur de la déchéance de nos institutions en général et de la Sécu en particulier, que je me dois le faire connaître aux lecteurs d’Economie Matin.

  • Une fraude à grande échelle rendue possible par l’incurie des administrations
  • Cette fraude a une ampleur humaine et pécuniaire à peine croyable

   SALON BEIGE : vidéo septembre 2020

   LE FIGARO, août 2020  :" La lutte contre la fraude sociale est aussi nécessaire que la lutte contre la fraude fiscale"  Il n’y a pas d’un côté la fraude des "petits", qui serait pardonnable, et de l’autre la fraude des «gros», seuls à mériter la sévérité. Les deux doivent être combattues avec une même fermeté... qui fait défaut dans les deux cas à l’heure actuelle, argumentent le professeur Frédéric Douet et le magistrat Charles Prats.

   [...] L’administration ne détecte en réalité chaque année qu’entre 3 et 4 milliards d’euros de « vraie » fraude fiscale, qualifiée comme telle par le fisc. Au final, ce constat laisse l’amère impression que la loi ne profiterait qu’à ceux qui ne la respectent pas, posant ainsi la question de l’inégalité devant l’impôt et les charges sociales qui sape chaque jour davantage notre pacte social. Pourtant, des solutions existent: interdiction des paiements en liquide, utilisation de la biométrie pour certifier à nouveau l’ensemble des numéros de sécurité sociale et s’assurer tant de l’identité que de l’existence et de la résidence effective des bénéficiaires, volonté politique de réellement rechercher et sanctionner les fraudeurs aux prestations, réforme en profondeur de notre système fiscal pour redonner du pouvoir d’achat à tous les Français grâce à la micro-taxe sur les transactions qui se substituerait à la plupart des impôts supportés par les personnes physiques, regroupement des services fiscaux et sociaux, création d’une juridiction indépendante en matière fiscale et sociale, criminalisation de la fraude organisée… À défaut, la lutte contre les fraudes fiscale et sociale restera un jeu de dupes dont la France n’a plus les moyens.


L'auteur : Charles Prats
Vice-président au tribunal de Paris après avoir été inspecteur des douanes, juge d'instruction et magistrat chargé de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales au ministère des Finances.

4ème de couverture

, vidéo septembre 2020    Jamais, depuis la Seconde Guerre mondiale, la France n'a traversé une telle crise politique, sociale, morale et financière. La pandémie de coronavirus a fini d'achever les finances publiques du pays, conduisant l'État à une incapacité de réagir efficacement dès le début d'une crise majeure.

   Charles Prats, magistrat qui fut en charge au niveau national de la coordination de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales, nous livre une explication : 5 millions de fantômes bénéficiant indûment des prestations sociales françaises représentant des dizaines de milliards d'euros volés chaque année...

   Le juge Prats, en brossant le catalogue des fraudes sociales qui gangrènent notre pays, prononce un réquisitoire cinglant, étayé de documents et rapports d'État édifiants occultés depuis des années : comment " Abu Allocs ", un des fondateurs belges de Daech en Syrie, est venu s'inscrire frauduleusement à la Sécu en France ; comment nous avons plusieurs centaines de titulaires de cartes Vitale actives âgés de plus de cent-vingt ans ; comment les retraités fantômes à l'étranger nous volent des fortunes ; comment un tiers des 21 millions de personnes nées à l'étranger et immatriculées à la Sécu l'auraient été sur la base de faux documents ; comment, finalement, l'État reconnaîtra du bout des lèvres à l'été 2020 qu'il ne connaît pas l'identité de près de 2,5 millions de bénéficiaires de prestations sociales dans notre pays.

   À l'heure des hausses des impôts et taxes imposées à tous les citoyens pour relever la nation, une urgence absolue : reprendre l'argent public de la poche des fraudeurs avant de chercher à en prendre plus dans celle des contribuables français. Charles Prats est aujourd'hui vice-président au tribunal de Paris après avoir été inspecteur des douanes, juge d'instruction et magistrat chargé de la lutte contre les fraudes fiscales et sociales au ministère des Finances.

Video

entretien de TV LIBERTES- MARTIAL BILD, BISTROT LIBERTE

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
ÉditeurRing
ReliureBroché
ParutionSeptembre 2020
Nombre de pages320
Hauteur22
Largeur14
Épaisseur2.8
Poids0.420 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(20/10/2020)
dingue

Même les morts-vivants ont des cartes Vitale ! j'ai vraiment aimé ce livre..;

    Note 
    (20/10/2020)
    5 millions de fantômes !

    Selon le gouvernement, il y aurait encore 150.000 cartes vitales de plus que le nombre d'habitants en France. Mais pour Charles Prats "il ne faut pas raisonner en cartes vitales, il faut raisonner en nombre de personnes qui perçoivent des prestations". Ce chiffre, sorti cet été à la commission d'enquête, s'élève à "73,7 millions de personnes pour 67 millions d'habitants, ça veut dire qu'il y a 5 millions de fantômes", souligne l'auteur de Cartel des Fraudes.

      Note 
      (20/10/2020)
      au top, dommage qu'il n'y ait que 5 étoiles

      un magistrat courageux qui donne tous les chiffres et démonte ce pillage de la France, de nos finances ; il serait temps que ces dirigeants démasqués soient pointés du doigt, et virés !

        Donner votre avis

        Cartel des fraudes

        Charles Prats
        Cartel des fraudes
        allocs, cartes Vitale, AME : les révélations d'un magistrat sur le scandale des 50 milliards annuels de fraude sociale

        Dans les coulisses du casse du siècle. Document.