Le Lion d'Alexandrie

Le voyage inouï où Marc "inventa" l'Evangile

Un roman vrai, une plongée captivante dans le grand passé, une exploration prodigieuse au coeur de la rédaction du premier récit chrétien.

Plus de détails

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

20,85 €

En savoir plus

LES LIVRES D'ANTOINE, mai 2024 : lire l'article en entier

     [...] Ce roman historique, très fidèle, se lit avec plaisir. On apprend beaucoup et l’on se dit qu’il est temps de lire ou relire Les Actes des Apôtres, principale source de l’auteur. Une belle immersion dans la vie des apôtres et des premiers fidèles qui ont bâti l’Eglise.

LE FIGARO : ENTRETIEN - Jean-Philippe Fabre, prêtre, docteur en théologie biblique, publie un roman qui raconte la vie palpitante et pleine d’embûches de l’évangéliste Marc.

LE FIGARO. - Pourquoi avez-vous choisi d’écrire un roman plutôt qu’un essai historique sur Marc l’Évangéliste ?

Jean-Philippe FABRE. - Je voulais tenter de faire sur Marc ce que Marc a fait sur Jésus! Et comme lui, m’adresser à tous, pas seulement aux chrétiens ou aux érudits. Il y a une puissance propre au récit. Les lettres de Paul sont des traités théologiques sublimes. Mais les Évangiles, en faisant vivre la personne de Jésus sous nos yeux, ont une force autre. Je voulais raconter, pas expliquer. Explorer, pas convaincre. Lorsqu’on explique, on enferme ses auditeurs dans un raisonnement. Lorsqu’on raconte, au contraire, chacun est libre d’adhérer ou pas, d’interpréter, chacun est touché par des aspects différents du récit, tel personnage, telle phrase, telle scène. Le roman me permet aussi de mettre…

ENTRETIEN  du Père Jean-Philippe Fabre : Comment l’idée de rédiger une vie de Jésus lui est-elle venue ?

- À son époque circulaient déjà des petites histoires sur Jésus, notamment sur la Passion, au service de la catéchèse et de la liturgie de la première communauté chrétienne. Comment Marc a-t-il eu le déclic de passer à un récit qui devienne bios (« vie ») au sens hellénistique du terme ? En fait, je n’en sais rien ! J’imagine qu’à un moment donné, il a pris conscience de la puissance de la narration. Il a dû aussi comprendre que les textes existants restaient incompréhensibles si on ne rembobinait pas jusqu’au baptême au Jourdain. Toujours est-il que son invention littéraire était suffisamment géniale pour que Matthieu et Luc la reprennent 20 ans plus tard. Ils en ont même gardé la trame, avec cette idée de faire de la vie du Christ une unique montée vers Jérusalem.

LE COLLEGE DES BERNARDINS

   Ce premier roman de Jean-Philippe Fabre raconte le voyage inouï de saint Marc, à l’issue duquel ce dernier écrit son évangile, non comme une simple chronique de la vie de Jésus mais comme un écrit engagé, passé au crible de l’épaisseur humaine.

   Ce récit est l’histoire d’un autre récit. Ou plutôt de son auteur. Un soir, dans la vallée du Cédron, un garçon de Jérusalem, Iohanan, croise un meneur d’hommes mais s’enfuit aussitôt. Trente ans plus tard, celui qui a pris le nom romain de « Marc » décide de raconter la vie de cet homme exceptionnel et mystérieux. Il compose à Rome, le premier, l’archétype des quatre évangiles. Marc est évangéliste parce qu’il est explorateur. Un triple explorateur. Il explore avec passion le monde moderne qui l’entoure, la civilisation méditerranéenne du ier siècle. Son périple l’entraîne de Jérusalem à Césarée Maritime, Antioche de Syrie, Alexandrie, Chypre, Troas, Éphèse. Il s’achève à Rome. Marc se confronte à une humanité qui fait craquer son nationalisme judéen. Il explore aussi une rencontre qui a bouleversé sa vie : l’histoire ordinaire de cet homme dont les témoins s’accordent à dire qu’à la fin, il n’est pas resté dans le tombeau. Il explore enfin sa propre blessure, son incapacité à être à la hauteur de celui dont il veut pourtant rédiger la Vie. Marc, écorché dans sa jeunesse, cicatrise par l’écriture. Ces trois explorations n’en font qu’une. C’est ainsi que son Évangile, bien plus qu’une chronique, devient une invitation à la rencontre et au voyage.


L'auteur : Jean-Philippe Fabre
Prêtre, bibliste, professeur d'Ecritures saintes au Collège des Bernardins, Jean-Philippe Fabre est l'une des grandes voix théologiques françaises sur YouTube et autres réseaux sociaux.

4ème de couverture

   Qui est ce meneur d'hommes devant lequel Iohanan, un garçon de Jérusalem, s'enfuit un soir, dans la vallée du Cédron ? Pourquoi faut-il trente années d'un périple sans concession à Iohanan qui reçoit le nom romain de Marc pour sonder cette énigme ? Comment, parvenu à Rome, écrit-il la vie de cet homme mystérieux et compose-t-il le premier des quatre évangiles ? Où Marc peut-il s'en retourner si ce n'est dans la ville de son coeur, la splendide Alexandrie, là où, par sa fougue et par son cran, il restera à jamais l'évangéliste au lion ?

   C'est en conteur, fort de l'immense succès de ses podcasts sur les débuts du christianisme, que Jean-Philippe Fabre nous relate cette aventure épique qui court sur le i er siècle à travers la Méditerranée.

   C'est en historien qu'il nous dévoile, par-delà les mystères d'une destinée humaine, les secrets de l'Empire romain ainsi que les arcanes de l'Eglise primitive. C'est en écrivain qu'il nous entraîne dans ce récit palpitant et nous donne à vivre, en prise avec les éternelles passions humaines, un périple initiatique se muant en mission d'annonce universelle. 

Video

Vidéo de présentation des éditions du Cerf

Fiche technique

Catégories Livres Littérature Romans français et étrangers
ReliureBroché
ParutionMars 2022
Nombre de pages404
Hauteur21.5
Largeur14
Épaisseur3.5
Poids0.520 kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(20/08/2022)
Les premiers temps de l'Eglise

J'ai découvert les premies temps de l'Eglise avec passion. Cet évangéliste nous plonge au coeur de son cheminement spirituel. C'est passionnant, et vivifiant.

    Note 
    (20/08/2022)
    Vivre à côté de Marc...

    Le texte est agrémenté de dessins nombreux, esquisses supposément produites par Marc à qui le père Fabre attribue une passion pour cet art, ce qui permet de voir pour mieux s'immerger dans l'histoire.
    Une lecture d'une très grande richesse, historique et biblique, qui donne à approcher un destin singulier comme le permet le journal.

      Note 
      (20/08/2022)
      un roman historique qui nous fait revivre les premiers temps du

      Sous le symbole du Lion, la personne de Marc nous apparaît comme un jeune homme fier, sensible, plein d'énergie et d'intensité. La sagesse lui viendra avec l'âge....

      Le romancier souligne combien les épreuves traversées par Marc imprègnent la rédaction de l'évangile. Ce n'est pas un beau discours sur Jésus , mais une lente montée, éprouvante ,vers la croix à Jérusalem. La diffamation, le déshonneur, la lâcheté celle des hommes et des disciples ne sont pas occultés. En ce lieu où Jésus s'est livré à la croix se tisse non seulement hier mais aujourd'hui aussi, le mystère de l’endurcissement des hommes et celui de leur réconciliation. Mais de toutes ces tribulations, et ces faillites, surgiront la Joie et l'Espérance chrétienne.

        Donner votre avis

        Le Lion d'Alexandrie

        Jean-Philippe Fabre
        Le Lion d'Alexandrie
        Le voyage inouï où Marc "inventa" l'Evangile

        Un roman vrai, une plongée captivante dans le grand passé, une exploration prodigieuse au coeur de la rédaction du premier récit chrétien.