Les corsaires d'Afrique

Nombreuses illustrations de P. Dufresne.

Léon Ville vous fait redécouvrir une histoire que peu connaissent, l'ampleur du trafic d'esclaves chrétiens (1 250 000 contre 800 000 nègres capturés par les négriers en majorité juifs) dans des conditions horribles, réalisé par les barbaresques, ces corsaires d'Afrique, du 16e au 19e siècle.

Plus de détails

En stock (1)

10,43 €

En savoir plus

  • Edition faite à partir de celle de Torla, 1936.

L'auteur : Léon Ville de l'Académie Française
Léon Ville (1854 - 1948), dont tous les ouvrages, avidement lus par la jeunesse, ont été couronnés par l’Académie Française et la Société d’Encouragement au bien, est un émule de Fenimore Cooper, Mayne-Reid, Jules Verne, etc. Sa plume alerte et la verve de son esprit tiennent constamment en haleine le lecteur et le captivent de la première à la dernière page de son œuvre.

4ème de couverture

   Peu connaissent l'ampleur du trafic d'esclaves chrétiens (1 250 000 contre 800 000 nègres capturés par les négriers en majorité juifs) dans des conditions horribles, réalisé par les barbaresques, ces corsaires d'Afrique, du 16e au 19e siècle. Léon Ville nous fait revivre ces aventures héroïques de ces chrétiens admirables et oubliés, qui pour beaucoup obtinrent le martyr dans les bagnes de Tunis et d'Alger.

   Le livre se termine à l'évasion quasi miraculeuse de saint Vincent de Paul, qui fut l'un de ces esclaves. Un livre captivant qui rétablit la vérité sur cette question historique.

Fiche technique

Catégories Livres JEUNESSE De 12 à 14 ans
ÉditeurSaint-Rémi
Âge conseilléÀ partir de 12/13 ans
ReliureBroché
Parution2012
Nombre de pages147
Hauteur20.5
Largeur14.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les corsaires d'Afrique

Léon Ville
Les corsaires d'Afrique

Nombreuses illustrations de P. Dufresne.

Léon Ville vous fait redécouvrir une histoire que peu connaissent, l'ampleur du trafic d'esclaves chrétiens (1 250 000 contre 800 000 nègres capturés par les négriers en majorité juifs) dans des conditions horribles, réalisé par les barbaresques, ces corsaires d'Afrique, du 16e au 19e siècle.