Les colons de l'île Mariette

Illustrations de L. Maitrejean.

Nous sommes en 1854 à Saint-Domingue, République Dominicaine, Léon Ville nous raconte l’histoire merveilleuse et véridique de Paul et sa sœur Mariette Burat, qui coulent les jours paisibles de leur enfance dans la plantation paradisiaque de leurs parents, français de père et créole de mère.

Plus de détails

En stock (1)

11,37 €

En savoir plus

  • Edition établie à partir de celle de Tolra.

RECENSION DE L'ACTION FAMILIALE ET SCOLAIRE :

   Voici un récit authentique, nous dit l'auteur. Paul et Mariette Burat ont grandi à Saint-Domingue, en République dominicaine. Face à une insécurité grandissante sur l'île en ce milieu du XIXsiècle, la famille décide de regagner la France et fait malheureusement naufrage en chemin. Paul et sa sœur ainsi qu'un marin échouent sur une île déserte où la vie est cependant possible. Deux ans plus tard, de retour à Saint-Domingue, ils décident de partir séjourner à nouveau sur cette île et d'y fonder une sorte de colonie. Mariette meurt jeune de phtisie et Paul devient prêtre.

   Si l'on peut s'interroger, au premier abord, sur l'aspect désuet du récit, ce n'est que fausse impression. L'auteur a une plume alerte dotée d'un certain humour. L'histoire des enfants Burat est étonnante. Le jeune lecteur est conduit tout au long de ces lignes édifiantes à apprécier de nobles sentiments. Les colons de l'île Mariette offre le plaisir de la lecture d'une aventure dans un univers sain.   


L'auteur : Léon Ville de l'Académie Française
Léon Ville (1854 - 1948), dont tous les ouvrages, avidement lus par la jeunesse, ont été couronnés par l’Académie Française et la Société d’Encouragement au bien, est un émule de Fenimore Cooper, Mayne-Reid, Jules Verne, etc. Sa plume alerte et la verve de son esprit tiennent constamment en haleine le lecteur et le captivent de la première à la dernière page de son œuvre.

4ème de couverture

   Nous sommes en 1854 à Saint-Domingue, République Dominicaine, Léon Ville nous raconte l’histoire merveilleuse et véridique de Paul et sa sœur Mariette Burat, qui coulent les jours paisibles de leur enfance dans la plantation paradisiaque de leurs parents, français de père et créole de mère.

   Arrivés à l’âge de la grande adolescence, ils sont confrontés aux vaudoux, tribu de nègres qui les menacent de leurs rituels païens et assassins. Mariette est enlevé par ces cannibales, c’est le drame, mais Paul son frère qui l’aime tant, bravera tous les dangers pour la sauver.

   Leur vie est désormais menacée. Les parents Burat décident de regagner la France avec leurs enfants. Au cours du voyage le navire fait naufrage dans une terrible tempête. Paul sauvera encore sa sœur de la noyade, en échouant sur une petite île, sur laquelle ils retrouveront un matelot aguerri de l’équipage, avec qui ils organisent la survie sur cette terre perdue dans la mer des caraïbes.

   Comment cette île prendra le nom de Mariette ? Les grands projets de Paul d’établir sur cette île un petit royaume de bonheur et de paix chrétienne se réaliseront-ils ? Le dénouement émouvant de cette histoire merveilleuse remplira le lecteur des sentiments les plus nobles et les plus élevés.

Fiche technique

Catégories Livres JEUNESSE De 12 à 14 ans
ÉditeurSaint-Rémi
Âge conseilléÀ partir de 12/13 ans
ReliureBroché
Parution2021
Nombre de pages150
Hauteur20.5
Largeur14.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les colons de l'île Mariette

Léon Ville
Les colons de l'île Mariette

Illustrations de L. Maitrejean.

Nous sommes en 1854 à Saint-Domingue, République Dominicaine, Léon Ville nous raconte l’histoire merveilleuse et véridique de Paul et sa sœur Mariette Burat, qui coulent les jours paisibles de leur enfance dans la plantation paradisiaque de leurs parents, français de père et créole de mère.