L'Angélus

En stock

15,00 €

En savoir plus

Récitons l'Angelus !

Afin d’obtenir la protection la Vierge contre les ennemis de la foi catholique .... et ils sont là, nombreux, à nos portes !

L’Angélus est une dévotion en l’honneur du mystère de l’Incarnation, qui prend racine au Moyen Âge et trouve son origine dans la tradition franciscaine. Au son de la « cloche de l’Angélus », au moment de la pause du matin, les chrétiens vénéraient la Vierge Marie en récitant trois Ave Maria entrecoupés par trois versets de la Bible. Le premier dit : « L’ange du Seigneur porta l’annonce à Marie. Et elle conçut du Saint Esprit ». Puis : « Voici la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon votre parole ». On termine par un dernier verset : « Et le Verbe s’est fait chair. Et Il a habité parmi nous ».

Par la suite, on commença à réciter la prière plus d’une fois par jour : à 6 h, 12 h et 18 h. Au XVe siècle, le pape Calixte III remarqua que l’appel à la prière de l’angélus au son des cloches ressemblait à la coutume des Musulmans qui entendent le même appel à la prière du haut des minarets. En ce temps de guerre contre les Turcs, il établit alors le lien entre les deux prières – chrétienne et musulmanes – et prescrivit l’angélus à Rome afin d’obtenir la protection la Vierge contre ces ennemis de la foi catholique.

PLUS QUE JAMAIS L'HEURE EST VENUE ...


L'auteur : Mgr Jean-Joseph Gaume
Né à Fuans (Doubs) le 5 mai 1802 et mort le 19 novembre 1879, est un prêtre catholique, théologien et essayiste français
L'auteur du Catéchisme de persévérance avait eu l'honneur d'offrir au Saint-Père (Grégoire XVI) un exemplaire de cet ouvrage et de ses autres écrits. Etant à Rome, il fut admis plusieurs fois à l'audience particulière du Souverain Pontife. De la bouche du Vicaire de Jésus-Christ il reçut les paroles les plus bienveillantes et les encouragements les plus flatteurs. Peu de jours après la dernière audience, Sa Sainteté daigna lui envoyer un Bref avec la croix de l'ordre de Saint-Sylvestre (en 1842).

4ème de couverture

Tout sur l'Angelus.

La récitation quotidienne de cette prière multiséculaire est une protestation publique et journalière contre le naturalisme.

D'autre part, elle entre plus que jamais dans le mouvement prodigieux, qui, depuis le XIXme siècle, pousse les catholiques aux pieds de l'auguste Vierge, dont l'éternelle mission est d'écraser la tête du serpent

Fiche technique

Catégories Livres Religion Liturgie, Prières
ÉditeurSaint Rémi
Parution2005
Nombre de pages ou Durée240
Hauteur20
Largeur14.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'Angélus

Mgr Jean-Joseph Gaume
L'Angélus