Aviateurs en Indochine

Diên Biên Phu de novembre 1952 à juin 1954

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

27,49 €

En savoir plus

2 cahiers photos & 12 cartes dont certaines inédites

Nombreux documents en annexe :

- Conclusion de la commission d'enquête présidée par le général Catroux.

- Citations des formations de l'Armée de l'Air.

- Citations des flottilles de l'Aéronautique Navale.

- Personnel navigant tué ou disparu.

- Personnel fait prisonnier le 7 mai 1954


L'auteur : Patrick-Charles Renaud
Patrick-Charles Renaud, passionné d’histoire contemporaine, signe ici son quatorzième livre. La qualité et le sérieux de ses écrits ont été récompensés par le Prix Raymond Poincaré, reçu au sénat en 2004. Pour ce livre consacré au début de la Grande Guerre, il a consulté de nombreuses archives, parcouru les champs de bataille de sa terre natale (Lorraine), recherché et rencontré les familles des soldats français qui s’y sont battus afin d’exhumer leurs écrits précieusement conservés durant près d’un siècle.

4ème de couverture

   Au-dessus de la vallée de Diên Biên Phu, le 20 novembre 1953, à 10 h 30.

   Une armada de Dakota largue les parachutistes du Bataillon Bigeard. Le spectacle est grandiose. Baptisée " Castor ", la plus grande opération aéroportée de toute la guerre d'Indochine n'aurait pas été déclenchée si, ce jour-là, la météo n'avait pas été favorable... La décision d'installer une base aéro-terrestre en pleine brousse, à 300 kilomètres d'Hanoi dans une région contrôlée par le viêt-minh, incombe au général Navarre, Commandant le Corps Expéditionnaire Français en Extrême-Orient.

   Le 1er janvier 1954, alors que ses services de renseignements l'alertent sur les moyens considérables que l'ennemi achemine depuis la Chine, il prédit : Diên Biên Phu sera avant tout une bataille d'aviation. Du 20 novembre 1953 au 7 mai 1954, les Aviateurs allaient devoir pousser progressivement leur action au-delà des limites de la résistance humaine. Sans les équipages de l'Armée de l'Air, de l'Aéronavale, de l'Aviation Légère d'Observation d'Artillerie, des Compagnies Aériennes civiles réquisitionnées mais aussi de pilotes Américains héritiers des Tigres Volants, le camp retranché - n'aurait jamais vu le jour et la garnison n'aurait pu survivre et combattre.

   Outre les conditions météorologiques le plus souvent médiocres, les équipages ont dû affronter une DCA ennemie agressive et meurtrière, comparable à la Flak allemande au-dessus de la Ruhr durant la Seconde Guerre mondiale. La piste, neutralisée dès les premiers jours de l'attaque par l'artillerie viêt-minh, obligea les Dakota et les Flying Boxcar à faire du ravitaillement d'assaut dans des conditions plus difficiles qu'à Stalingrad, tandis que les chasseurs et les bombardiers piquaient sur les nombreux canons et mitrailleuses.

   Plusieurs années de recherches ont été nécessaires à l'auteur pour recueillir les témoignages et consulter de nombreuses archives souvent inédites, militaires et civiles, officielles et privées, françaises et étrangères, lui permettant ainsi de relater dans le détail le rôle joué par les Aviateurs du 30 novembre 1952, jour où le poste a été enlevé une première fois par le viêt-minh, à la récupération des blessés et des évadés après les combats, en mai et juin 1954.

   Cinquante ans après, Aviateurs en Indochine constitue le premier livre qui traite, dans son ensemble, de l'action de l'aviation durant La Bataille de Diên Biên Phu, qui, en fait, fut La Bataille de la guerre d'Indochine.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Indochine - Algérie & Guerres Histoire militaire
ÉditeurGrancher
Parution2003
Nombre de pages ou Durée360
Hauteur24
Largeur15.5

Produits associés

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Aviateurs en Indochine

Patrick-Charles Renaud
Aviateurs en Indochine
Diên Biên Phu de novembre 1952 à juin 1954