L'Art Militaire

Traduction, introduction et notes de Renée Tebib

Peu de livres ont eu une renommée aussi brillante et aussi durable que le De re militari de Végèce, écrit vers la fin du quatrième siècle de notre ère.

Plus de détails

En stock (46)

9,48 €

En savoir plus

   Au sommaire :

Les principes de l'art militaire écris à l'intention de l'empereur Valentinien d'après les commentaires de Caton, Cesle, Trajan Hadrien et Frontin.

- Livre 1 :

  • C'est uniquement grâce à leur pratique de l'art militaire que les Romains ont vaincu tous les peuples
  • Les meilleurs soldats viennent-ils de la campagne ou de la ville ?
  • A quel âge dont-on recruter les soldats
  • ... Notes

Livre II :

  • Les composantes de la puissance militaire
  • En quoi les Légions diffèrent des troupes auxiliaires
  • ... Notes

Livres III

  • ...
    Notes

Livres IV :

  • ...
  • Notes


L'auteur : Flavius Végèce

Co-auteur(s) : Renée Tebib

4ème de couverture

Livre I   Peu de livres ont eu une renommée aussi brillante et aussi durable que le De re militari de Végèce, écrit vers la fin du quatrième siècle de notre ère.

   Il n'existait aucune traduction mise à jour du texte de Végèce. Il a donc paru utile de faire une traduction entièrement nouvelle pour tenter de rendre sa pensée parfaitement claire pour les Français de notre époque, sans l'alourdir de longs commentaires. Le lecteur saura découvrir lui-même toute la richesse du vieil auteur latin.

   Il fut un grand tacticien, mais aussi un psychologue, un moraliste qui proposait de travailler pour Dieu et la patrie.

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire militaire Etudes Nos éditions Antiquité
ÉditeurUlysse
ReliureBroché
Parution1988
Nombre de pages128
Hauteur22
Largeur14
Épaisseur0.9

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'Art Militaire

Flavius Végèce
L'Art Militaire

Traduction, introduction et notes de Renée Tebib

Peu de livres ont eu une renommée aussi brillante et aussi durable que le De re militari de Végèce, écrit vers la fin du quatrième siècle de notre ère.