L'Eglise Sainte mais non sans pécheurs

Compléments inédits de L'Eglise du Verbe Incarné, La cause finale et la sainteté de l'Eglise

Préface du cardinal Georges Cottier

Plus de détails

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

24,08 €

En savoir plus

Au sommaire :

  • - La déité fin suprême de l'Eglise
  • - La fin immanente ou la sainteté intrinsèque de l'Eglise : Dieu reflété dans l'humanité du Christ tête de l'Eglise ; Dieu reflété dans le corps même de l'Eglise

L'auteur : Mgr Charles Journet
Théologien suisse, auteur d'une oeuvre importante, enseigna à Fribourg.
Le pape Paul VI le nomma cardinal. Il est mort en 1975.

4ème de couverture

   Charles Journet fut avant tout un théologien de l'Église.

   Il a conçu très tôt l'architecture organique de cette somme monumentale que sera L'Église du Verbe Incarné. Sur les quatre livres qui devaient constituer ce vaste traité de l'Église, trois ont paru. Le premier traitait de la hiérarchie apostolique, le deuxième de la structure interne et de l'unité catholique de l'Église et le quatrième s'intitulait Essai de théologie de l'histoire du salut. Un troisième livre aurait traité de La sainteté de l'Église, cause finale immanente à l'Église et fruit suprême de sa vie.

   C'est en fonction de ce projet que doivent se lire les pages qui suivent. Elles nous permettent de participer aux stades premiers, à la genèse de ce troisième livre. Avec la force et la simplicité d'un premier jet exprimant une intuition vitale - l'amour entre dans la définition de l'Église - le texte qu'on va lire développe cette vérité centrale, qui est comme la source inspiratrice de l'ecclésiologie de Mgr Charles Journet : la sainteté de l'Église. Une sorte de souffle lyrique soulève ici une pensée qui déploie sa sûre architecture d'une manière qui rappelle les variations d'un thème musical.

   En ordonnant ses réflexions à partir de la cause finale, la sainteté, l'auteur a dégagé un principe d'organisation qui fait de cet ouvrage, si inachevé soit-il, une véritable synthèse d'ecclésiologie.

   On admirera, avec la richesse de l'information, l'ampleur de vue et le nombre des sujets traités d'une manière approfondie.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Doctrine Théologie, Philosophie
ÉditeurParole et silence
ReliureBroché
Parution1999
Nombre de pages ou Durée320
Hauteur21
Largeur14

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'Eglise Sainte mais non sans pécheurs

Mgr Charles Journet
L'Eglise Sainte mais non sans pécheurs
Compléments inédits de L'Eglise du Verbe Incarné, La cause finale et la sainteté de l'Eglise

Préface du cardinal Georges Cottier