Les maîtres du vent

En réapprovisionnement
Expédition sous 4 à 10 jours

16,97 €

En savoir plus

   Judith Bouilloc est une jeune auteur de 28 ans, passionnée de littérature classique et de fantasy. Les Maîtres du vent est son premier roman.

COUP DE COEUR, 123 LOISIRS, Valérie d'Aubigny : lire l'article en entier

   Un roman fantastique de grande qualité, Judith Bouilloc plonge le lecteur au cœur d’un continent où la paix entre les trois territoires est fragile en raison de l’avidité de pouvoir de certains dirigeants. Yann est un héros très attachant qui mûrit au fil des pages et de ses apprentissages ; il croit aux valeurs de courage, de droiture, et d’amitié. La recherche de sa vocation est un long parcours. Les combats fratricides entre les trois territoires donnent l’occasion à Yann d’avoir une vraie réflexion sur la guerre et la façon d’être d’un militaire défendant sa patrie mais conscient de la valeur de la vie humaine.

 CHOUETTE UN LIVRE, Anne-Laure Blanc, 2017 :

   De chapitre en chapitre, le jeune Yann suit les cours de l’école des Maîtres du vent, puis de l’école de guerre de SoenTsu. Il s’y lie d’amitié avec des adolescents venus d’autres contrées de ce continent imaginaire – une amitié qui leur permettra, le temps venu, de garantir une paix bienvenue après de terribles batailles. Un roman astucieux, où les forêts se nomment Dodone, Barento ou Verzy, et la capitale de Waldgan, Yggdrasil – et dont les chapitres sont placés sous la haute bienveillance du Cimetière marin de Paul Valéry. Un roman dynamique, dans la lignée des romans de collège et d’initiation, mais avec cette « touche française » qui le démarque des séries industrielles anglo-américaines.

LA BIBLIOTHEQUE IDEALE, Anne-Sophie Chauvet : 

   Ce premier roman de la jeune Judith Bouilloc a été une découverte très agréable et on sent transparaître à chaque ligne de cette prenante histoire toute la culture et la passion de l’auteur pour la littérature fantasy. Le cadre est celui du continent imaginaire de Gilgal, composé de trois Etats : Yamahor, Waldgan et Avel. Trois Etats, trois peuples alliés ou ennemis en fonction des époques, trois pays marqués par leur géographie et dont les habitants ont des pouvoirs propres à leur race. « Les Waldgangers passaient aux yeux des Avélis pour un peuple de chasseurs retirés, des êtres farouches et secrets. La forêt était pour les habitants d’Avel un monde obscur et sauvage. Ni vivant ni mort. Ils lui préféraient les grands espaces, l’océan et leurs campagnes plates polies par le vent. »

   Le lecteur va suivre le héros, Yann Egoak, originaire de la superbe province boisée de Waldgan, pendant plusieurs années, du début de son adolescence jusqu’à l’âge adulte, va assister à sa formation, ses rencontres, ses doutes, ses échecs et ses réussites au cours d’aventures qui le mèneront du Nord au Sud de Gilgal, que ce soit sur mer, dans les forêts, les montagnes ou les airs. Rivalité, amitié, complots d’Etat, perfidie, solidarité… Tous les ingrédients sont réunis dans un cocktail prenant qui permet de faire passer quelques longueurs, dues uniquement à la volonté de l’auteur de fournir des explications historiques ou géographiques détaillées sur le monde qu’elle a créé et dans lequel elle entraîne son lecteur avec maestria.

   Voilà un roman que j’ai lu avec beaucoup de plaisir en quelques heures, souhaitant connaître au plus vite son dénouement mais que je ne mettrais pas entre les mains de lecteurs de 10 ans comme le préconise l’éditeur. Il vaut mieux selon moi attendre 12-13 ans pour mieux comprendre les subtilités et sous-entendus de l’histoire et apprécier à sa juste valeur ce très bon livre.


L'auteur : Judith Bouilloc
Auteur pour la jeunesse, romans ados, des nouvelles et chroniques littéraires... Elle a été lauréate du prix Emergence 2018 des auteurs et illustrateurs Jeunesse et a reçu en 2020 le Grand Prix de l'Imaginaire pous son dernier roman.

4ème de couverture

   Gardien, sculpteur ou guérisseur ? Yann a tous les talents et doit choisir. Son oncle sculpteur et sa mère guérisseuse ne parviennent pas à le détourner de sa vocation première : être guerrier comme son père et intégrer la Garde de Waldgan.

   L'école des maîtres du vent puis l'école de guerre de SoenTsu font de lui un redoutable guerrier, mais il ne cesse de sculpter comme son oncle Frans et utilise ses dons de guérisseur quand l'occasion se présente. Devenu officier, il rentre chez lui pour enfin devenir Gardien. La vie semble paisible, mais, qui a allumé le mystérieux incendie qui ravage les contrées du centre et du Nord ? Quelle sera l'issue de la bataille terrible qui s'annonce ? L'ennemi est-il celui que l'on croit ? Yann parviendra-t-il à déjouer les pièges qui se présentent à lui ?

   La vie de Yann sera bouleversée par les amitiés nouées tout au long de ses voyages. Adémar et sa hache, Baldomero le passionné de voile, Salvatica la musicienne, Rim la fille de pirate et Gaspard le montagnard forment un groupe hétéroclite et cependant très uni. Dans un tourbillon d'aventures, au milieu des intrigues et des machinations, ils seront des héros prêts à tout pour sauver la paix.

Fiche technique

Mot clé Fantasy
Catégories Livres JEUNESSE De 8 à 12 ans Prix Littéraires - Sélections Jury, Jeunesse
ÉditeurArtège
Âge conseilléDe 9 à 12 ans
ReliureBroché
Parution2016
Nombre de pages438
Hauteur20
Largeur13
Épaisseur2.8
Poids0.426 kg

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les maîtres du vent

Judith Bouilloc
Les maîtres du vent