Le Capitalisme woke

Quand l'entreprise dit le bien et le mal

Un essai fracassant qui met en lumière les dangers et défaillances d'une moralisation du capitalisme soumise aux pressions de la culture woke. 

En stock (2)

18,01 €

En savoir plus


L'auteur : Anne de Guigné
Journaliste, Anne de Guigné suit la politique économique française pour Le Figaro depuis 2017. Elle a auparavant, toujours au Figaro, suivi la finance, puis la politique de l'emploi. Elle a été lauréate en 2021 du prix du meilleur article financier dans la catégorie Jeunes journalistes pour un article sur Balzac face à la révolution capitaliste. Elle est diplômée de Sciences Po et d'HEC.

4ème de couverture

    Une enquête coup de poing qui met en lumière le nouvel environnement " politico-moral " du monde économique occidental, soumis aux injonctions de la moralisation du capitalisme.

    La compagnie Lufthansa qui demande en juillet 2021 à ses personnels de bannir l'expression " mesdames et messieurs " afin " de choisir un discours qui s'adresse à tous ses passagers ". La société Disney qui assume une ségrégation dans ses personnels en créant trois groupes affinitaires (Latinos, Asiatiques et Noirs) et en invitant les Blancs à dresser la liste de leurs privilèges.
La campagne de Louboutin à l'été 2021, portée par la militante antiraciste Assa Traoré, avec l'escarpin Free walkie (995 euros) qui " exprime cette saison l'empathie et la solidarité ".

    Avec ces quelques exemples d'actions - ubuesques voire tout simplement ridicules -, l'entreprise privée témoigne qu'elle ne se soucie plus seulement de ce qui est utile ou pas, rentable ou pas, mais de ce qui est bien ou mal.

    Porteuse de valeurs, elle est sommée de participer à la grande marche vers le Bien. Paralysée par la crainte de mal faire, intimidée par les injonctions de la culture woke, soumise aux contradictions de consommateurs qui attendent d'elle des " messages ", l'entreprise est emportée dans le mouvement de moralisation du business.

    Anne de Guigné, dans cette enquête, dénonce ce virage du capitalisme, et met au jour la défaillance, voire la défaite, des politiques publiques à faire société et à fabriquer l'avenir...

    Essai enquête qui donne un coup de projecteur sur le monde économique au moment où il est traversé par des injonctions nouvelles, tant dans la fabrique du produit (bio, durable, etc.) que dans le traitement des personnels (égalité hommes-femmes, reconnaissance des minorités) ou dans la relation avec des consommateurs en demande de sens...

    Essai coup de poing qui met au jour les dangers de cette moralisation du capitalisme, pointe l'entrisme des groupes de pression ainsi que les excès de la culture woke, tant en Amérique qu'en Europe, en prenant soin de distinguer le cas français.

    Essai politique qui réfléchit à la défaillance des démocraties à porter un projet de société, et s'interroge sur le rôle des entreprises dans ce nouvel environnement " politico-moral ".

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
ÉditeurLes Presses de la Cité
ReliureBroché
ParutionMars 2022
Nombre de pages201
Hauteur21
Largeur12
Épaisseur1,7 cm
Poids0.224 Kg

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le Capitalisme woke

Anne de Guigné
Le Capitalisme woke
Quand l'entreprise dit le bien et le mal

Un essai fracassant qui met en lumière les dangers et défaillances d'une moralisation du capitalisme soumise aux pressions de la culture woke.