L'intérêt supérieur de l'enfant

Avec la collaboration des Card. Franc Rodé, Aline Cheynet de Beaupré, Jean-René Binet, Aude Mirkovic, Adeline Le Gouvello, Julien Couard, Grégor Puppinck

Plus de détails

En stock (2)

20,85 €

En savoir plus

   Actes du XXIX° colloque national de la Confédération des Juristes catholiques de France - Palais de Justice de Paris, 24-25 novembre 2018.

Au sommaire :

  • Intérêt spirituel de l'enfant, son Eminence le cardinal Franc Rodé, c.m.
  • L'intérêt supérieur de l'enfant : un principe juridique à finalité esthétique ? Joël-Benoit d'Onorio
  • L'intérêt de l'enfant en droit civil, Aline Cheynet de Beaupré
  • L'enfant au risque de la bioéthique, Jean-René Binet
  • l'intérêt de l'enfant en droit de la santé, Aude Mirkovic
  • l'intérêt de l'enfant en droit pénal, Adeline Le Gouvello
  • L'éducation religieuse de l'enfant dans un état laïque, Julien Couard
  • l'intérêt de l'enfant dans les institutions et conférences internationales, Gregor Puppinck.

4ème de couverture

   Proclamée en 1959 par la Déclaration des Nations Unies sur les droits de l'enfant et reprise en 1989 par la Convention internationale des droits de l'enfant, toutes deux ratifiées par la France, la notion d'intérêt supérieur de l'enfant a été reconnue par les tribunaux français comme un véritable principe juridique, de surcroît consacré par le Conseil constitutionnel qui lui a même attribué une valeur d'exigence constitutionnelle.

   De fait, au cours du XX° siècle, en France, comme dans la plupart des Etats occidentaux, le droit a réalisé de grands progrès dans la protection de l'enfance et la prise en considération de ses intérêts, que ce soit en droit civil de la famille, en droit pénal ou en droit de la santé.

   Il demeure néanmoins des zones d'ombre où l'intérêt de l'enfant n'occupe pas toujours la place "primordiale" pourtant souhaitée par les textes de droit. Le domaine de la bioéthique est particulièrement significatif à cet égard dans la mesure où nombre de dispositions législatives en vigueur ou en projet sont en contradictions flagrante avec ce principe majeur. l'inétrêt de l'enfant se retrouve ainsi insidieusement subordonné aux désirs des adultes et aux luttes d'infleence idéologiques y compris dans les institutions et conférences qui traitent de l'enfance.

   Cet ouvrage réunissant des spécialistes reconnus de ces différents sujets présente l'état de la question aujourd'hui en France face aux enjeux civilisationnels qui se dessinent. Il y va de notre conception du droit comme défense du plus faible d'entre les hommes.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Famille Actualité/ Etudes / Essais Défense de la vie
ÉditeurTéqui
ReliureBroché
ParutionAoût 2019
Nombre de pages302
Hauteur22
Largeur15
Épaisseur1.5
Poids0.420 Kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(10/09/2019)
Lu sur L'homme Nouveau 2018

Le 24 novembre dernier, la Confédération des Juristes catholiques de France tenait son 29ème colloque au Palais de justice de Paris, sur le thème de « L’intérêt supérieur de l’enfant ». Les travaux étaient présidés par Monsieur le Cardinal Franc Rodé, Préfet émérite de la Congrégation au Saint-Siège. Dans le contexte actuel de « PMA, voire de GPA pour tous », il faut saluer l’intelligence des juristes qui ont su, au cours de travaux d’une grande densité, donner le meilleur du droit à la cause des enfants.

    Donner votre avis

    L'intérêt supérieur de l'enfant

    Joël-Benoit d'Onorio
    L'intérêt supérieur de l'enfant

    Avec la collaboration des Card. Franc Rodé, Aline Cheynet de Beaupré, Jean-René Binet, Aude Mirkovic, Adeline Le Gouvello, Julien Couard, Grégor Puppinck