Les Trois Pastoureaux

Prix Larigaudie en 1946

Illustrations de Grégoire Mathieu.

Préface de l'abbé Régis de Cacqueray.

A l'ombre de la cathédrale de Chartres, deux amis, Allégrin et Fenouillet écoutent avec ravissement les récits de  maître Anselme qui a vu Jérusalem. Et se désolent avec lui et leur ami Gilles le berger de la captivité du roi saint Louis, de l'indifférence des grands du royaume

Plus de détails

En stock (76)

14,22 €

En savoir plus

   PLAISIR DE LIRE  N°112, juin 2018 ***** : Délivrer Saint Louis !

   Autour d'Allégrin, de Fenouillet et de Gilles, il n'est question que de croisade et de hauts faits d'armes pour délivrer le tombeau du Christ. Enthousiasmé, ils échafaudent un projet un peu fou : partir pour Jérusalem. Justement, le Maître de Hongrie rassemble les petites gens du pays à sa suite pour délivrer le roi saint Louis (aux mains des infidèles) et le tombeau du Christ. L'occasion est trop belle pour nos trois héros qui se jettent à corps perdu dans cette " croisade des pastoureaux ". Là, des aventures incroyables les attendent ( suite ... ) 

   La préface excellente... nous vivons pas à pas dans l'enthousiasme de ces pastoureaux...

  CHOUETTE UN LIVRE, Anne-Laure Blanc, ***** : Grande tradition scoute de la route

   Nous allons à Tyr, le rendez-vous des braves.  « Enfin, s’écria Allégrin en frappant de son poing sur l’établi, qu’est-ce qu’on attend pour lever les bannières ? - Je ne sais ce que l’on attend, répondit tristement le vieil armurier, mais tout le monde attend. Le Tombeau attend les pas éperonnés des Croisés, notre bon roi Louis attend à Saint-Jean d’Acre les vaisseaux de France […]. - Mais il y a des vivants en France ! Beaucoup de vivants ! Et qui se souviennent ! Et qui n’ont pas peur ! Ni des Sarrasins, ni des Karismiens ! […] Il y a nous ! » C’est ainsi que Fenouillet, Allégrin et leur ami Gilles, 15 ans aux cerises de cette belle année 1251, quittent Chartres pour suivre un bien curieux prédicateur. Jusqu’où les conduira ce « maître de Hongrie » ?

   Un roman dans la grande tradition scoute de la route – mais comment prenait-on la route au XIIIe siècle ? Pour des adolescents qui ont une bonne culture religieuse et historique. POUR QUI CE LIVRE ? : Dès 12 ans  [ Anne Moreau-Bellecroix, Les Trois Pastoureaux, illustrations de Grégoire Mathieu, Editions Bulle d’Or, 1996, 292 p., Avec une préface de l’abbé Régis de Cacqueray-Valmenier. Réédition de l’ouvrage paru dans la collection Signe de Piste - Prix Larigaudie en 1946.

   FAMILLE CHRETIENNE - août 1997  : Passionnante réédition d'un Signe de Piste, prix Larigaudie en 1946.

   PRESENT - mars 1997 :  ... Une histoire belle et forte pour la jeunesse de France .

   FRANCAIS D'ABORD - avril 1997 :  En 1250, Saint Louis, parti libérer la Palestine des Sarrasins est battu et retenu prisonnier. Devant l'indifférence et la réticence des grands du Royaume à mener une nouvelle croisade, des milliers de pèlerins, d'humbles sujets partent délivrer le Roi de France et le saint Sépulcre. Dans ce roman historique, le lecteur est entrainé dans les pérégrinations de trois héros qui au-delà de l'aventure humaine remplissent une mission que Dieu a choisie pour eux. Une histoire belle et forte qui met en avant la générosité et la foi médiévale

   ROC - juin 1997 : Dans un style vivant, alerte et coloré, cette œuvre nous fait découvrir, sur fond historique, un aspect du XIII° siècle, et sans prétention moralisatrice, suggère des réflexions utiles sur la fausse et la vraie générosité...

   CHIRE - D.P.F. Croisade du livre : ... Une si belle aventure inspirée d'un des épisodes les plus émouvants de l'histoire de France : la croisade des enfants au XIII° siècle, siècle de saint Louis.

   RECONQUETE - février 1997 :  ...Délivrer le Saint Sépulcre, délivrer le Roi de France, racheter ses fautes... Au delà de ce récit palpitant sur fond historique au XIII° siècle, le lecteur vivra avec nos trois héros des enseignements profitables sur la fausse et la vraie générosité.

30 illustrations in texte


4ème de couverture

   A l'ombre de la cathédrale de Chartres, deux amis, Allégrin et Fenouillet écoutent avec ravissement les récits de  maître Anselme qui a vu Jérusalem. Et se désolent avec lui et leur ami Gilles le berger de la captivité du roi saint Louis, de l'indifférence des grands du royaume pour une nouvelle croisade. Délivrer le Saint Sépulcre, délivrer le Roi de France, racheter ses fautes... voilà de bonnes raisons de prendre la croix !

   Le Maître de Hongrie, "élu" par la Vierge pour conduire la Croisade des Pastoureaux, rassemble ainsi des milliers de pèlerins, les petites gens du royaume, sans vivres, sans argent et sans armes... Mais pour quelle aventure ?

   Au delà de ce récit palpitant sur fond historique au XIII° siècle, le lecteur vivra avec nos trois héros, des enseignements profitables sur la fausse et la vraie générosité. "Suivons-nous les bons bergers ?" s'interroge Allégrin. Et sur l'acceptation -non de l'aventure humaine qui nous plaît- mais de la mission que Dieu a choisie pour nous ; Saint Louis aura cette belle parole de renoncement pour les pèlerins qui n'ont pas vu le Saint Sépulcre "Nous en serons quittes pour embaumer le devoir quotidien..."

   Une histoire belle, forte pour la jeunesse de France afin qu'elle prenne sa croix où Dieu l'attend.

Fiche technique

Mot clé Signe de Piste
Catégories Livres Jeunesse De 12 à 15 ans Prix Littéraires - Sélections Jury, Jeunesse
ÉditeurBulle d'Or
Âge conseilléÀ partir de 12/13 ans
ReliureBroché cousu, couverture souple.
ParutionJuin 1996
Nombre de pages ou Durée296
Hauteur21
Largeur14
Épaisseur1.9

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les Trois Pastoureaux

Anne Moreau-Bellecroix
Les Trois Pastoureaux
Prix Larigaudie en 1946

Illustrations de Grégoire Mathieu.

Préface de l'abbé Régis de Cacqueray.

A l'ombre de la cathédrale de Chartres, deux amis, Allégrin et Fenouillet écoutent avec ravissement les récits de  maître Anselme qui a vu Jérusalem. Et se désolent avec lui et leur ami Gilles le berger de la captivité du roi saint Louis, de l'indifférence des grands du royaume