Fréron le journaliste qui raillait les "philosophes

Cible d'une intense cabale, il sut employer contre ses ennemis une ironie redoutable...

Plus de détails

En stock (4)

5,69 €

En savoir plus

Au sommaire :

  • Introduction
  • Premiers pas d'un polémiste 1718-1748
  • L'anti-Voltaire 1749-1753
  • Fréron orchestre la lutte antiphilosophique 1754-1760
    • Désamorcer les bombes
    • La contre-attaque
    • La grande bataille
  • Fréron à la tête de la résistance anti-philosophique
  • Fréron seul contre tous
    • La censure
    • le "boycott"
    • La diabolisation
    • Conclusion - Index


L'auteur : Sébastien Colinet
Professeur d'histoire, rédacteur à la revue Lectures Françaises dans laquelle fut publiée cette étude sur Fréron- N° 743 de mars 2019.

4ème de couverture

   Élie-Catherine Fréron (1718-1776) fut un journaliste catholique, défenseur du Trône et de l'Autel, dans un siècle dominé par la propagande philosophique.

   Le "philosophe", cette création des ennemis de la monarchie et de l'Église, professait les thèses libertines du siècle passé en les dissimulant sous une idéologie acceptable par la société. Fréron mit au jour pour les lecteurs de l'Année littéraire cette oeuvre de propagande et montra que les "philosophes" agissaient de conserve pour saper les fondements de la société.

   Il fut la cible d'une intense cabale. Brunetière saluant sa mémoire écrivait en 1882 : "Cet homme [.], a seul ou presque seul contre tous, en dépit des injures, en dépit de la Bastille [.] soutenu trente ans durant les droits de la critique et de la liberté de penser."

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire Théologie, Philosophie Biographies / Témoignages
ÉditeurChiré
ReliurePlaquette
ParutionAoût 2021
Nombre de pages40
Hauteur21
Largeur13.5
Poids0.070 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Fréron le journaliste qui raillait les "philosophes

Sébastien Colinet
Fréron le journaliste qui raillait les "philosophes

Cible d'une intense cabale, il sut employer contre ses ennemis une ironie redoutable...