Covid 19 - Enquête sur un virus

Manipulations, vols, meurtres, influences et guerres médiatiques

"Il faut contrôler l'information au niveau gouvernemental, éditorial et, si nécessaire, couper le flux d'information"

En stock (7)

20,85 €

En savoir plus


L'auteur : Philippe Aimar
Grand reporter. Né le 23 juillet 1958 à Paris, journaliste professionnel, fait ses débuts chez Sipa press en 1986. En 1991, il devient correspondant aux États-Unis à Los Angeles, couvre, entre autres pour le compte de Newsweek, les émeutes de Los Angeles en 1992. Incendies, tremblements de terre. Il prend en France la rédaction en chef de Corbis Sygma. En 2008, il devient collaborateur de l'agence de presse Hamsa Press. En 2009, Philippe Aimar cofonde l'agence de presse News Pictures..

4ème de couverture

   Le 18 octobre 2019 à Wuhan, s'ouvrent les jeux sportifs militaires, inaugurés par le président Xi Jinping. Plusieurs militaires français, italiens, suédois, etc., tomberont malades pendant les épreuves.

   Exactement le même jour à New York commence une simulation de pandémie mondiale qui va réunir, entre autres, la Fondation Bill Gates, le John Hopkins Center, le World Economic Forum, Avril Haines (ancienne directrice de la CIA sous Barack Obama), George Fu Gao directeur du Centre Chinois pour le Contrôle et Prévention des Maladies, Adrian Thomas vice-président de Johnson & Johnson multinationale de la chimie, et une partie de l'équipe de télévision NBC qui va simuler la couverture médiatique (via la fausse télé GNN) du scénario "Coronavirus" en direct d'une... porcherie brésilienne (sic).

   Et voici un détail du script de la répétition de New York : "Une chauve-souris transmet le virus aux animaux, qui va passer ensuite à l'homme et qui va déclencher une pandémie avec des millions de morts". Dans le script, le premier mois compte 450.000 cas et 26.000 morts, et, 3 mois plus tard leur projection donne 10 millions de cas et 660.000 décès. Ajoutons que dans leur script, il était clairement indiqué que la pandémie va créer une crise économique mondiale.

   Le 29 janvier 2020, Galveston, le laboratoire américain de type P4 (le même que celui de Wuhan) et soutenu par la Fondation Bill Gates annonce que "le Covid-19 est apparu en Chine à Wuhan en octobre 2019". Lors de la répétition générale à New York, avant la vraie pandémie donc, voici l'un des flashes d'information qui a été donné sur la fausse chaîne tv GNN : "La désinformation sape les efforts pour contrôler la pandémie..." Réponse d'un directeur : "il faut contrôler l'information au niveau gouvernemental, éditorial. Et, si nécessaire, couper le flux d'information". 

    C'est l'une des très nombreuses révélations de cette enquête incroyable de Philippe Aimar, journaliste d'investigation, sur la plus grande manipulation biologique, politique et médiatique de tous les temps qui a valu à des millions d'habitants d'être enfermés chez eux pendant 2 mois. En lisant ce livre, vous allez enfin découvrir d'où est sorti le virus et comment toute la mise en scène a été organisée. En fait, tout a été prévu dans leur plan de vaccination global, sauf 2 choses : 

  • le Pr Didier Raoult et sa chloroquine, ce qui allait déclencher une guerre médiatique contre lui afin de ne pas perturber les plans des laboratoires privés (souvent financés par la Fondation Bill Gates.
  • l'étrange décision du ministère de la Santé français qui a interdit la chloroquine, utilisée depuis 70 ans. Et lorsqu'on apprendra que la France a détruit plusieurs centaines de millions de masques, tout en affirmant ne pas en avoir, le doute s'installera définitivement dans tous les esprits.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Actualité/ Etudes / Essais
ÉditeurLe jardin des livres
ReliureBroché
ParutionMars 2021
Nombre de pages280
Hauteur23.5
Largeur14.5
Épaisseur2.5
Poids0.470 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Covid 19 - Enquête sur un virus

Philippe Aimar
Covid 19 - Enquête sur un virus
Manipulations, vols, meurtres, influences et guerres médiatiques

"Il faut contrôler l'information au niveau gouvernemental, éditorial et, si nécessaire, couper le flux d'information"