La haine à nos trousses

De Kigali à Paris, témoignage

Épuisé chez l’éditeur

21,80 €

En savoir plus

   Tous les faits dont est tissé ce récit proviennent de témoignages de Rwandais réfugiés en France ou en Belgique. Seule la famille est inventée, car tous ces témoins ne se sont ouverts à l'auteur qu'à la condition expresse qu'il préserve leur anonymat.

   20 ans après les faits, ils vivent toujours dans la peur de Kagamé qui, partout dans le monde, en France même, poursuit ses opposants et les fait assassiner quand il ne peut les faire emprisonner.


L'auteur : Gal Didier Tauzin
Général de division, a occupé de nombreuses fonctions au sein de l'amirauté de terre, des forces spéciales à l'insertion de jeunes défavorisés. Dans ses ouvrages, il sort de sa réserve et propose les conditions d'un redressement de notre pays.

4ème de couverture

   6 avril 1994, Le Rwanda entre en guerre.

   Une famille rwandaise, père hutu, mère tutsi, est précipitée dans cet enfer sur terre. Pourchassée par les tueurs de Kagamé, par les milices et des bandes incontrôlées, elle est, comme des millions d'autres familles, jetée sur les routes, puis sur les pistes de latérite, puis dans la forêt congolaise... Affamée, elle fuit pendant trois ans de camp de réfugiés en abri précaire au milieu de la forêt, couche souvent dans les herbes, sous une pluie battante...

   Volée par les uns, rançonnée par d'autres, elle perd tout... Abandonnée par la communauté internationale, par les grandes puissances, par l'O.N.U., ignorée par les medias, elle est est seule sous le ciel, dans un océan de solitudes humaines, de souffrances et de malheurs...

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Histoire du monde XX° - XXI° siècle
ÉditeurEditions Persée
ReliureBroché
Parution2013
Nombre de pages ou Durée250
Hauteur21
Largeur15

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La haine à nos trousses

Gal Didier Tauzin
La haine à nos trousses
De Kigali à Paris, témoignage