De la foi

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

22,75 €

En savoir plus

AU SOMMAIRE :

- QUE SIGNIFIE LA "FOI" ?

- LA FOI COMME RELATION

- L'AMOUR, CONDITION DE LA FOI

- LA FOI, UNE CONNAISSANCE PARTCIPEE

- LA LIBERTE DANS LA FOI

- LA REVELATION, CONDITION DE LA VRAIE FOI

- LA FOI SANS L'ETRE

- LA FOI, LUMIERE DE DIEU

- LA FOI COMME PENSEE ET VIE EN DIEU


L'auteur : Josef Pieper
Josef Pieper (1904-1997) a consacré sa vie à la recherche de la vérité par l'exercice de la philosophie. Il fut en Allemagne l'un des grands connaisseurs de Platon, Aristote et saint Thomas d'Aquin. Opposant au régime nazi et réduit au silence, ce n'est qu'après la guerre qu'il trouva une consécration universitaire. On lui doit plus de soixante ouvrages, remarquables par leur concision. Une belle filiation philosophique relie Romano Guardini, inspirateur de Josef Pieper, à Benoît XVI, qui a reconnu en Pieper un maître en philosophie.

Co-auteur(s) : Préface de Fabrice Hadjadj

4ème de couverture

Dans la vie chrétienne plus qu'ailleurs, le "Je crois" et le "Je t'aime" sont inséparables.

Dans ce traité philosophique sur la foi, Josef Pieper nous fait prêter une oreille plus attentive à la lettre du Credo. Nous ne disons pas : "Je crois que Dieu existe ", mais : "Je crois en Dieu - Credo in unum Deum". La tournure grammaticale en latin désigne un mouvement, un élan, en l'occurrence une tension amoureuse.

Les articles de foi n'ont pas leur finalité en eux-mêmes : ils sont là pour articuler notre vie à ce Dieu dont les dogmes nous esquissent les linéaments, dont Jésus nous dévoile le visage. Comme le souligne Pieper : "Si l'on demandait à un véritable croyant : "Que crois-tu en fait ?"; celui-ci n'aurait pas tant à détailler un quelconque contenu qu'à désigner - faisant ainsi preuve d'une grande précision - celui qui se porte garant, et à répondre : "Je crois ce que dit celui-là" ".

De par ce fondement, qui est relation à une personne plus que compréhension d'une thèse, la foi des simples peut rejoindre et même dépasser celle des plus subtils théologiens : ceux-ci savent mieux articuler le détail du contenu ; ceux-là empêchent que ce détail tourne à la planche d'anatomie. La foi des simples nous prévient contre la foi morte, qui préfère la dissection du cadavre à la proximité du Corps vivant.

Elle nous rappelle que les idées sont au service des visages, et non l'inverse.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Théologie, Philosophie
ÉditeurAd Solem
CollectionAthena/Sophia
Parution2011
Nombre de pages ou Durée100
Hauteur21.5
Largeur13.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

De la foi

Josef Pieper
De la foi