Raison et religion

La dialectique de la sécularisation

Préface de Florian Schuller

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

11,37 €

En savoir plus


L'auteur : S.S. Benoît XVI - Cardinal J. Ratzinger Pape émérite
Joseph Ratzinger est né le 16 avril 1927 à Marktl-am-Inn en Allemagne. Ordonné prêtre en 1951, il a participé activement au concile de Vatican II, est devenu cardinal en 1977 puis a quitté Munich pour Rome à la demande de Jean-Paul II qui l'a nommé préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi en 1981. Le 19 avril 2005, il a été élu pape et a pris le nom de Benoît XVI. En 2006 est parue sa première Encyclique, «Dieu est amour».
Il est l'auteur d'une centaine d'ouvrages de théologie traduits dans le monde entier, parmi lesquels Foi chrétienne hier et aujourd'hui (1968), Dogme et Révélation (1973), Entretien sur la foi (1985), Le Sel de la terre (1996).
Son pontificat a été marqué par de graves crises dans l’Église qui l’ont conduit à appeler à une purification, et surtout à renoncer de façon spectaculaire à sa charge pontificale et à se retirer.

Co-auteur(s) : Jürgen Habernas

4ème de couverture

   Les procédures et les principes des États démocratiques suffisent-ils à garantir la solidarité qui doit régner dans une société libérale ?

   Sont-ils les seuls critères d'une société juste ? Quelle place accorder aux traditions religieuses dans la discussion publique au sein des sociétés sécularisées et démocratiques ?

   Le philosophe Jürgen Habermas et le cardinal Joseph Ratzinger échangent leur point de vue sur ces questions.

   Cette rencontre stimulante - quoique a priori improbable - ne manquera pas d'en surprendre plus d'un.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Théologie, Philosophie
ÉditeurSalvator
CollectionControverses
Parution2010
Nombre de pages ou Durée80
Hauteur20
Largeur13

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Raison et religion

S.S. Benoît XVI - Cardinal J. Ratzinger
Raison et religion
La dialectique de la sécularisation

Préface de Florian Schuller