Somme Théologique

La vie humaine Ses formes, ses états - 2a-2ae, Questions 179 - 189

Traduction française par A. Lemonnyer, o.p.

Deuxième édition mise à jour par Jean-Pierre Torrell, o.p.

Disponible sous peu

46,45 €

En savoir plus


4ème de couverture

Ce volume regroupe les deux derniers traités de la Seconde partie de la « Somme théologique » de Thomas d'Aquin.

« En son acception la plus générale, le terme de vie signifie l'activité profonde et spontanée des êtres de degré supérieur. Dans le sens plus déterminé où nous l'entendons ici, cette expression désigne le genre particulier d'activité auquel un être humain s'adonne de préférence et auquel il consacre le meilleur de son application.

Ainsi est-on amené à distinguer, en s'inspirant d'une dichotomie que le christianisme a emprunté à la philosophie grecque, la vie contemplative qui est orientée vers la recherche et la considération désintéressées de la vérité, et la vie active qui se dépense en vue de l'action extérieure : double idéal du spéculatif et du praticien, lequel prend, en raison de la charité qui en est l'inspiratrice profonde, une toute autre tonalité dans la synthèse chrétienne que chez les païens.

De fait c'est chez les Pères, saint Augustin et saint Grégoire surtout, lesquels avaient déjà transposé dans les perspectives évangéliques les formules helléniques, que saint Thomas puisera immédiatement son inspiration. Occupé en premier à distinguer et à définir séparément chacune des vies, notre Docteur, dans une détermination finale, donnera le primat à la vie contemplative, affirmation où les dires des sages de l'antiquité et les pressentiments de la conscience chrétienne se rencontrent. Mais reste que la perfection chrétienne consiste proprement dans la charité qui peut venir presser le contemplatif lui-même à interrompre sa vie de recueillement pour subvenir aux nécessités des autres.

En définitive, dans le concret, Marie et Marthe qui symbolisent ici les deux vies, sont appelées à s'entr'aider aux fins supérieures de la divine charité ; Marie toutefois a choisi la meilleure part. » [H.-D. Gardeil, o.p.)

Fiche technique

Catégories Livres Religion Théologie, Philosophie
ÉditeurLe Cerf
Reliure12008
Parution2010

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Somme Théologique

Saint Thomas d'Aquin
Somme Théologique
La vie humaine Ses formes, ses états - 2a-2ae, Questions 179 - 189

Traduction française par A. Lemonnyer, o.p.

Deuxième édition mise à jour par Jean-Pierre Torrell, o.p.