La règle de la Foi 1

Le magistère vivant - La Tradition - Le développement du Dogme

"Ce présent traité prend place logiquement après ceux de La Vraie Religion et de L’Église. Avec eux il constitue la Théologie fondamentale. L

Plus de détails

En stock (1)

14,22 €

En savoir plus

Le sommaire est en photo.


L'auteur : Auguste-Alexis Goupil s.j.
1936

4ème de couverture

   "Le présent traité : La Règle de la Foi, prend place logiquement après ceux de La Vraie Religion et de L’Église.

   Avec eux il constitue la Théologie fondamentale. Le Christ, après avoir apporté au monde la révélation totale et la religion définitive, a établi son Église pour continuer son œuvre et donner à tous les hommes jusqu’à la fin des temps les moyens de salut. « Allez dans le monde entier, dit-il à ses Apôtres ; prêchez l’Evangile à toute créature. Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; celui qui ne croira pas, sera condamné. » (Mt. 16 15-16).

   Les Apôtres et leurs successeurs, c’est-à-dire les pasteurs légitimes de l’Église, ont donc reçu la mission et le pouvoir d’enseigner à tous les hommes la doctrine du Christ. Cette mission et ce pouvoir constituent le Magistère authentique. Ce Magistère est vivant et perpétuel ; jusqu’à la fin des siècles, l’Église enseignera l’Evangile à toute créature . Ce Magistère authentique, vivant, est aussi infaillible par l’assistance de Celui qui l’a fondé et qui lui a promis expressément cette assistance : « Et voici : je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles » (Mt. 2820)."

Fiche technique

Catégories Livres Théologie, Philosophie
ÉditeurSaint Rémi
ReliureBroché
Parution2017
Nombre de pages184
Hauteur21
Largeur14.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La règle de la Foi 1

Auguste-Alexis Goupil
La règle de la Foi 1
Le magistère vivant - La Tradition - Le développement du Dogme

"Ce présent traité prend place logiquement après ceux de La Vraie Religion et de L’Église. Avec eux il constitue la Théologie fondamentale. L