L'héritage monastique - Volume 3

Lettres aux communautés monastiques, vie de saint Odilon, sur la patience, sur les vigiles des fêtes

Textes traduits et présentés par P. Christophe Vuillaume, osb.

Première traduction inédite des lettres d'un moine ermite de l'an 1000 devenu cardinal et considéré comme un saint dès son décès. Pour clore une série de correspondances qui sont pour beaucoup de véritables traités de spiritualité.

En stock (1)

17,06 €

En savoir plus


L'auteur : Saint Pierre Damien
Docteur de l'Eglise catholique 1007-1072

4ème de couverture

   Suite aux deux volumes déjà publiés sur l'Héritage monastique de saint Pierre Damien, ce troisième et dernier tome apporte une touche plus personnelle au tableau. Il s'agit d'abord d'une quarantaine de lettres adressées à des communautés monastiques, telles que Cluny ou le Mont-Cassin, mais surtout à leurs abbés. Plus que dans d'autres écrits, ces lettres nous révèlent la vraie personnalité du cardinal-ermite, puisqu'en dehors de tout propos polémique ou réformateur, il peut s'y montrer pleinement lui-même.

   C'est d'autant plus vrai que tel ou tel de ces abbés est devenu un ami personnel, comme Dom Didier, l'Abbé du Mont-Cassin, lui-même élevé au cardinalat. Ces épîtres sont suivies de la Vie de saint Odilon (9621049), le cinquième Abbé de Cluny, charge qu'il gardera pendant cinquante ans. Plus qu'une simple biographie, Pierre Damien a voulu faire de cet essai une occasion de souligner le rôle du grand Abbé dans l'évolution de son ordre et de la liturgie de l'Eglise, puisqu'on lui doit, par exemple, la commémoration de tous les fidèles défunts, le 2 novembre.

Fiche technique

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

L'héritage monastique - Volume 3

Saint Pierre Damien
L'héritage monastique - Volume 3
Lettres aux communautés monastiques, vie de saint Odilon, sur la patience, sur les vigiles des fêtes

Textes traduits et présentés par P. Christophe Vuillaume, osb.

Première traduction inédite des lettres d'un moine ermite de l'an 1000 devenu cardinal et considéré comme un saint dès son décès. Pour clore une série de correspondances qui sont pour beaucoup de véritables traités de spiritualité.