De la douleur

Précédé de L'Ecuyer de la mort

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

15,36 €

En savoir plus

Ecrit dans un style proche des fulgurances d'Ernest Hello, ce court traité trouve des résonances jusque dans la pensée d'une Simone Weil, la même qui écrivait : "la douleur seule est un contact avec cette nécessité qui constitue l'ordre du monde".



Co-auteur(s) : François Angelier

4ème de couverture

Maître du jeune Léon Bloy, admiré de Barbey d'Aurevilly, pierre d'angle de la pensée légitimiste et du catholicisme contre-révolutionnaire, Antoine Blanc de Saint-Bonnet (1815-1880), nous reste avant tout pour ce bref texte, publié en 1848, hymne à la valeur sanctifiante de la souffrance, véritable bréviaire du Dolorisme chrétien.

Paru alors que le débat sur l'anesthésie battait son plein dans les milieux médicaux, il réaffirme les liens consubstantiels entre l'existence humaine et la souffrance, le rôle de cette dernière comme force de réveil et d'accomplissements de l'être qu'elle sculpte véritablement au fil d'une permanente ascèse.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Spiritualité
ÉditeurJérôme Millon
Parution2008
Nombre de pages ou Durée160
Hauteur20
Largeur13

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

De la douleur

Antoine Blanc de Saint-Bonnet
De la douleur
Précédé de L'Ecuyer de la mort