Edouard Poppe, la joie sacerdotale

Préface du cardinal Van Rossum, préfet de la propagande.

L'abbé Poppe est mort à 33 ans, en 1924 et fut béatifié en 1999. Toute sa vie, il eu un mot d'ordre :"Sans oraison, je me vide".

Plus de détails

En stock (1)

20,85 €

En savoir plus

   Sommaire :

  • L'enfance et la jeunesse : Dans la famille - A l'école
  • La grande souffrance qui purifie (1906-1912) : Douleurs familiales - Combats intérieurs - Le baptême du feu
  • Le séminaire Léon XIII ( 1912-1913 - Esclavage d'amour de la Sainte Vierge - Le grand séminaire de Gand 1913-1914 - Premiers essais de l'apostolat
  • Quatre mois de guerre (août-décembre 1914
  • Epanouissement de l'âme : Le séminaire de malines 1915 - Le grand séminaire de Gand 1916
  • Premières années d'apostolat 1916-1918 : activité extérieure - activité intérieure
  • La grande purification 1918-1920 : Vers la solitude - Vers le Calvaire - Amour souffrant - Les vertus de l'amour - Oraison et vie intérieure - Vie d'union avec Marie 
  • Apostolat à Moerzeke et à Bourg-Léopold 1920-1924 : L'action de la Croisade Eucharistique en Belgique - L'apôtre des prêtres
  • Dernière maladie et sainte mort : Suprême purification è COuronnement de la vie d'amour - Naissance à la vie éternelle

L'auteur : Odilon Jacobs

Co-auteur(s) : Edouard Ned

4ème de couverture

    Béatifié en 1999, Edouard Poppe (1890-1924) eut une vie sacerdotale courte mais ô combien féconde. 

     Il était tout au Christ et mettait la célébration de la messe au centre de son apostolat. Les épreuves n'ont pas manqué, de toutes sortes, mais il tirait force et joie de sa consécration à Notre-Dame et de sa grande vie intérieure. On retient de lui ce mot d'ordre : "Sans oraison, je me vide".

     Apôtre de la jeunesse, il fut aussi le conseiller spirituel averti de nombreux prêtres qu'il exhortait ainsi : "Ne vous donnez pas à demi à Jésus". Cloué par la maladie, il écrivait : "Je brûle du désir de la venue du règne de Dieu dans les âmes sacerdotales".

    L'abbé Edouard Poppe est mort à 33 ans, comme son maître. Tout un programme.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Saints, Témoins, biographies
ÉditeurLife éditions
ReliureBroché
ParutionNovembre 2021
Nombre de pages294
Hauteur20
Largeur14

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Edouard Poppe, la joie sacerdotale

Odilon Jacobs
Edouard Poppe, la joie sacerdotale

Préface du cardinal Van Rossum, préfet de la propagande.

L'abbé Poppe est mort à 33 ans, en 1924 et fut béatifié en 1999. Toute sa vie, il eu un mot d'ordre :"Sans oraison, je me vide".