Saint Rémi apôtre des Francs

437-533

Replacer la France en face de ce sublime idéal - défense des intérêts du Christ-, réveiller en effet la foi en ces grandes destinées et faire redire du fond du coeur à tous les lecteurs, ce cri qui set de début de la loi salique : "Vive le Christ qui aime les Francs".

Plus de détails

En stock (1)

14,22 €

En savoir plus

Au sommaire :

  • Introduction
  • CHAPITRE I
    • I.Le christianisme dans la Gaule romaine jusqu’au commencement du Ve siècle
    • II. Saint Nicaise III. Naissance de saint Remi, son enfance, sa jeunesse (437-459)
  • CHAPITRE DEUXIÈME
    • I. Saint Remi est élu évêque de Reims à l’âge de vingt-deux ans (459)
    • II. Son portrait, sa science, ses vertus, ses miracles
    • III. L’évêque défenseur de la cité
  • CHAPITRE TROISIÈME
    • I. Les Francs
    • II. Bataille de Soissons (486)
    • III. Saint Remi et Clovis
    • IV. Le vase de Soissons
  • CHAPITRE QUATRIÈME
    • I. Saint Remi et sainte Clotilde
    • II. Tolbiac
    • III. Conversion et baptême de Clovis (496)
    • IV. Félicitations de saint Avit et du pape Anastase II
  • CHAPITRE CINQUIÈME
    • I. Relations de saint Remi avec Clovis après son baptême
    • II. Mort d’Alboflède, sœur de Clovis ; lettre de saint Remi
    • III. Concile d’Orléans (511)
    • IV. Saint Remi et l’évêque arien
  • CHAPITRE SIXIÈME
    • I. Vertus de saint Remi
    • II. Ses miracles
  • CHAPITRE SEPTIÈME
    • I. Les amis et les disciples de saint Remi
    • II. Son testament
  • CHAPITRE HUITIÈME
    • I. Dernières années de saint Remi
    • II. Sa mort (13 janvier 533)
    • III. Sa sépulture
  • CHAPITRE NEUVIÈME
    • I. Translation des reliques de saint Remi
    • II. Fondation de la basilique
    • III. Sa consécration par le pape saint Léon
    • IX (1049)
    • IV. Désastres de la Révolution
    • V. Saint Remi protecteur des peuples
  • APPENDICE Ier Descriptions des tapisseries de Saint Remi
  • APPENDICE IIème Tombeaux et châsses de saint Remi

L'auteur : Etienne d'Avenay

4ème de couverture

" Apprenez, mon fils, disait saint Remi à Clovis, la veille de son baptême, « que le royaume de France, est prédestiné par Dieu à la défense de l’Église romaine, qui est la seule véritable église de Jésus-Christ. Ce royaume sera un jour grand entre tous les royaumes de la terre ; il embrassera toutes les limites de l’empire romain et soumettra tous les autres royaumes à son sceptre. Il durera jusqu’à la fin des temps. Il sera victorieux et prospère tant qu’il restera fidèle à la foi romaine, mais il sera rudement châtié toutes les fois qu’il sera infidèle à sa vocation ".

   Ces paroles prophétiques du vieil apôtre des Francs, de celui que dom Marlot appelle « l’astre brillant de notre église de Reims, le père des rois, l’ange tutélaire de la France », nous revenaient à la mémoire au moment où nous commencions à écrire cette Vie de saint Remi. Oui, quoi qu’elle puisse dire ou faire, la France reste et doit rester ce que Dieu l’a faite. Fille aînée de l’Église, elle trouvera sa force et sa gloire à demeurer étroitement unie à sa mère.

   Sa destinée providentielle est de mettre au service de la vérité sa vaillance et le prestige de son nom, d’être ici-bas le sergent du Christ et d’accomplir en ce monde les gestes de Dieu.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Histoire Saints, Témoins, biographies Biographies / Témoignages
ÉditeurVoxgallia
ReliureBroché, couverture souple avec rabats
ParutionFévrier 2021
Nombre de pages174
Hauteur19
Largeur12
Épaisseur1.5

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Saint Rémi apôtre des Francs

Etienne d'Avenay
Saint Rémi apôtre des Francs
437-533

Replacer la France en face de ce sublime idéal - défense des intérêts du Christ-, réveiller en effet la foi en ces grandes destinées et faire redire du fond du coeur à tous les lecteurs, ce cri qui set de début de la loi salique : "Vive le Christ qui aime les Francs".