Auguste Marceau

Le missionnaire des missionnaires

Préface de Roch Wamytan, préisdent du Congrès de Nouvelle Calédonie,

Postface de Mgr jean-Yves Riocreux, évêque de Guadeloupe.

Plus de détails

En stock (2)

15,17 €

En savoir plus

Au sommaire :

  • Préface, introduction : Le réveil des missions - Le voyage - L'arrivée en terre de mission - La correspondance de la marine
  • Discours du Père Rougeyron
  • Marceau avant sa conversion
  • Sa conversion, 1806-1841
  • Son amitié spirituelle avec Léon Papin-Dupont le saint homme de Tours
  • Le comte d'Eu
  • Le départ des maristes vers l'Océnaie
  • De l'idée de Louis-Victor Marziou et de Auguste Marceau, à propos du transport des missionnaires
  • Comment a été accueilli le projet de la Société Française de l'Océanie
  • Marceau voudrait créer une marine religieuse
  • Marceau et l'Arche d'Alliance
  • Le grand départ
  • Marceau parcourt l'Océanie au service des Missions
  • Marceau, missionnaire laïc, Marziou homme d'affaires chrétien, les difficultés de la Société française de l'Océanie
  • Postface - Annexes I, II - Bibliographie;

Un cahier de 16 pages de photos en noir et blanc hors-texte.


L'auteur : Agnès Brot
Diplômée de l'institut d'études politiques de Toulouse. Agnès Brot est spécialiste de l'histoire de l'Église des XIX° et XX° siècles. Elle a aussi dirigé le Centre d'études Edmond Michelet.
Guillemette de la Borie est journaliste. Elle a longtemps travaillé pour la presse jeunesse (Pomme d'Api, Phosphore) puis pour La Croix. Elle est aussi l'auteur d'essais sur l'éducation, de biographies, de nouvelles et de romans (Presses de la Cité).

4ème de couverture

   Né en 1806, François-Auguste Marceau choisit la marine à l'issue de ses études à Polytechnique. Brillant officier, il fut l'un des premiers spécialistes et défenseurs de la marine à vapeur. Connu pour son anticléricalisme virulent, sa vie de débauche et son caractère cassant, il connut une conversion à l'âge de 36 ans. Il décida alors de quitter la marine royale pour mettre son métier de marin au service de sa foi.

   Il participa à la création de la Société Française d'Océanie destinée au transport des missionnaires dans le Pacifique. Comme commandant du trois-mâts L'Arche d'Alliance, il sillonna l'Océanie pendant 44 mois au service des missionnaires qui trouvèrent en lui une aide précieuse et un exemple de vie chrétienne.

   Marceau rêvait de fonder une marine missionnaire liée aux maristes mais sa mort prématurée en 1851 l'en empêcha.

Fiche technique

Catégories Livres Religion Saints, Témoins, biographies
ÉditeurSaint Léger
ReliureBroché
ParutionOctobre 2019
Nombre de pages220
Hauteur21
Largeur12.5
Épaisseur2

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Auguste Marceau

Agnès Brot
Auguste Marceau
Le missionnaire des missionnaires

Préface de Roch Wamytan, préisdent du Congrès de Nouvelle Calédonie,

Postface de Mgr jean-Yves Riocreux, évêque de Guadeloupe.