Parole d'un Copte

Du premier siècle jusqu'à nos jours

Préface de l'auteur.

Un témoignage poignant, la persécution continue, sauvage et pourtant les coptes restent debout !

En stock (2)

17,06 €

En savoir plus


L'auteur : Samir Mégally
Professeur, auteur de plusieurs récits et peintre. Fondateur du Café Littéraire, du Café Psycho et de deux Salons du Livre dans la ville de Brétigny-sur-Orge.

4ème de couverture

    Voici un véritable témoignage historique et spirituel d'un copte chrétien qui trace avec sincérité son itinéraire sous forme littéraire lors de son séjour de cinq ans au séminaire copte du Caire. "C'est un long parcours destiné à libérer mon esprit du sectarisme, du fanatisme et de l’ignorance qui rongeaient mon âme".

   C'est aussi un voyage passionnant à travers le temps et l'espace des coptes qui ont été réprimés et marginalisés dans leur propre pays pendant 2 000 ans, à cause de leur foi. Ils ont été considérés comme des citoyens de deuxième zone, déjà sous les Romains et les Arabes, et jusqu'à nos jours. "Vers ses réservoirs profonds où dorment le sang et les larmes du peuple", comme l’écrivait Baudelaire. Pour distinguer les coptes de tous les autres citoyens, des vêtements spéciaux leur étaient imposés.

   La persécution sauvage continue inexorablement jusqu’aux deux derniers attentats de Daech le 25 mai 2017 et le 3 novembre 2018. Le bilan a été lourd : 36 morts et 32 blessés, tombés sous les balles des terroristes. Cependant, les coptes restent debout, la tête haute, malgré l'atmosphère de mépris qui les entoure. Ce sont des êtres bénis : "Béni soit mon peuple d'Égypte". "J'appelle mon fils d’Égypte".

Fiche technique

Catégories Livres Religion Saints, Témoins, biographies
ÉditeurSaint Léger
ReliureBroché
ParutionMars 2019
Nombre de pages256
Hauteur21
Largeur13
Épaisseur2.1
Poids0.329 Kg

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Parole d'un Copte

Samir Mégally
Parole d'un Copte
Du premier siècle jusqu'à nos jours

Préface de l'auteur.

Un témoignage poignant, la persécution continue, sauvage et pourtant les coptes restent debout !