Là où meurt l'espoir brille l'espérance

Préface de Mgr Dominique Rey,

Lettre de l'abbé Benoit-Vianney Arnaud.

Plus de détails

En stock (1)

18,86 €

En savoir plus

   PROCES EN BEATIFICATION OUVERT :

   Ce samedi 12 septembre, en l’église Saint-François de Paule de Toulon (Var), s’ouvre officiellement le procès en béatification d’Anne-Gabrielle Caron par Mgr Rey, évêque du diocèse de Fréjus-Toulon. Ce samedi 12 septembre, le diocèse de Fréjus-Toulon ouvre officiellement le procès en béatification de la petite Anne-Gabrielle Caron. L’Église va ainsi examiner si cette Toulonnaise décédée à l’âge de 8 ans des suites d’un cancer peut être proposée comme figure de sainteté pour notre temps, en particulier pour les enfants malades et leurs familles. L’ouverture de ce procès va permettre à l’Église de recueillir des témoignages dans le diocèse.

   Mgr Rey a nommé une commission d’enquête composée de deux prêtres et d’un séminariste du diocèse qui auditionneront des témoins de la vie d’Anne-Gabrielle, désormais appelée servante de Dieu. L’identité et les dépositions des témoins sont tenues secrètes et l’enquête diocésaine peut durer entre un à cinq ans. Une fois bouclée, elle part à Rome où il est vérifié qu’une pratique héroïque des vertus théologales de Foi, d’Espérance et de Charité d’Anne-Gabrielle en ressort. Ensuite, si le Pape retient la cause, Anne-Gabrielle deviendra Vénérable. Elle sera déclarée bienheureuse si un miracle est reconnu, puis sainte si un deuxième miracle survient après la béatification.

  • Un cahier photos en couleurs de 8 pages, hors-texte.

L'auteur : Marie-Dauphine Caron
Professeur dans un lycée public, docteur en Etudes Latines, Marie-Dauphine Caron est mariée et mère de cinq enfants.

4ème de couverture

    Alors qu'elle va accoucher de son quatrième enfant, Marie-Dauphine apprend que sa fille aînée est atteinte d'un cancer osseux métastatique. Anne-Gabrielle vient à peine d'avoir sept ans mais elle ne guérira pas. Ecrasés de chagrin, ses parents décident de transformer cette situation sans espoir en espérance. L'accompagnant dans un traitement douloureux, ils demandent un miracle tout en la préparant à sa mort prochaine. Puisqu'elle doit mourir, leur seul but est désormais que ce soit le plus saintement possible.

   Mais très vite, c'est elle qui leur montre le chemin, offrant ses souffrances pour ceux qu'elle appelle - les plus malheureux qu'elle allant jusqu'à demander à Dieu de souffrir à la place des autres enfants malades.

   Avec une grande simplicité, Marie-Dauphine raconte l'épreuve de la maladie et l'émerveillement avec lequel elle constate la sanctification croissante de sa fille. C'est cette assurance de la sainteté de sa petite malade qui, donnant du sens à son chagrin, lui permettra de vivre la mort de son enfant dans l'action de grâce.

Fiche technique

Catégories Livres Religion En Famille Saints, Témoins, biographies Témoignages
Éditeur Editions du Sacré Coeur
Reliure Broché
Parution Octobre 2020
Hauteur 22
Largeur 14
Épaisseur 2.2
Poids 0.408 kg

Produits associés

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(02/02/2019)
Là où meurt l'espoir, brille l'Espérance

Histoire édifiante que l'auteur partage avec une sensibilité toute maternelle ; atmosphère de paix , de sérénité dans l'épreuve et le chagrin.. Le lecteur y ressent la détresse de cette mère qui affronte la mort de sa fille mais qui arrive à vaincre son chagrin grâce à sa foi profonde.

    Donner votre avis

    Là où meurt l'espoir brille l'espérance

    Marie-Dauphine Caron
    Là où meurt l'espoir brille l'espérance

    Préface de Mgr Dominique Rey,

    Lettre de l'abbé Benoit-Vianney Arnaud.