Les Vaincus

Une saga sous la terreur stalinienne

Postface de Nikolaï Kirillovitch Golovkine.

Tout, dans cette fresque historique aux dimensions de l'épopée est véridique et prend valeur de témoignage. L'auteur a su ériger l'expérience de toute une génération en une oeuvre littéraire d'une terrible intensité dans la lignée des grands romans russes du XIX° siècle.

Plus de détails

En stock (2)

15,17 €

En savoir plus

   LES LIVRES D'ANTOINE : lire l'article en entier

   Certains livres sont un moment de grâce. En refermant les 1100 pages des Vaincus, le lecteur sait qu’il vient de finir, à regret et bouleversé, un chef d’œuvre.

   Lisez ce livre qui avec l’Archipel du Goulag, est un magnifique témoignage de l’horreur communiste en Russie, la trame romanesque en prime. Vous accompagnerez l’héroïque Oleg, la douce et fragile Assia, la pure Iolotchka, et l’admirable grand-mère, Natalia Pavlovna qui voit s’effondrer son monde et qui affronte les épreuves avec une dignité et un courage qu’on aimerait bien être sûr d’avoir dans de telles circonstances. Ces Vaincus méritent qu’on lise leur histoire et, sur le plan littéraire, c’est un des plus beaux romans qui soit.

   RENAISSANCE CATHOLIQUE N°

   LE FIGARO 22 aout 2012 : Ce sont des individus aux abois, traqués par les dénonciations, les interrogatoires et les arrestations arbitraires. Poursuivis par la Guépéou, exilés, persécutés, exécutés, aucun n'échappera au rouleau compresseur soviétique. Mais Les Vaincus est aussi une sublime histoire d'amour, celle d'une princesse en haillons, et le lecteur est emporté par l'émotion que suscite ce drame puissant. Dans cette fresque historique aux dimensions de l'épopée tout est véridique et prend valeur de témoignage.

   L'auteur a su ériger l'expérience de toute une génération en une œuvre littéraire d'une terrible intensité dans la lignée des grands romans russes du XIXe siècle.

    Plaisir de lire n°197 - Décembre 2021 - 4 étoiles : Livre de très bonne qualité, et catholique.

    "Récit exceptionnel où l’âme russe transparaît dans toute sa splendeur. Sous la forme d’un roman, l’auteur retrace ici l’histoire de sa famille issue de la haute dynastie russe vivant la tragédie de la dictature bolchevique. Avec une grande finesse, Irina

    Golovkina parvient à nous faire vivre avec intensité les sentiments de chacun des personnages. Comment la noblesse peut-elle garder sa raison d’être sans perdre sa dignité dans ce combat intensif du monde communiste qui ne cherche qu’à anéantir tout ce qui représente la Sainte Russie ? Ce livre diffusé sous le manteau est publié pour la première fois en 1992.

    Pour qui ce livre ? Un grand roman psychologique pour adultes car certains passages sont très durs et vont jusqu’au tréfonds de la misère humaine. N’attendez pas une heureuse conclusion ; on a du mal à imaginer combien l’homme peut être aussi destructeur envers ses semblables mais c’est bien là toute la réalité de cette page de l’histoire. La noblesse avait-elle laissé échapper sa raison d’exister en ayant perdu l’intensité de sa foi ? Comment a-t-on pu en arriver là ?"


L'auteur : Irina Golovkina
Irina Golovkina 0904-19891 est la petite-fille du compositeur Nikolat Rimski-Korsakov. Elle a fait des études d'art et de linguistique qu'elle n'a pas pu achever en raison de ses origines sociales. Par la suite, elle a travaillé comme technicienne en radiographie, poste qu'elle a dû abandonner également.

Co-auteur(s) : Traduit du russe par Xénia Yagello

4ème de couverture

   Conçu dans les années 1960 et diffusé sous le manteau, Les Vaincus est publié pour la première fois en 1992, avant de connaître un immense succès et de devenir un livre culte.

   Roman de la tragédie russe après l'avènement de la dictature bolchevique, il évoque les derniers feux d'une noblesse héroique et d'une intelligentsia idéaliste qui tentent de survivre sous la terreur stalinienne.

   Le lecteur suit les destins entrelacés d'une illustre famille et d'une foule de personnages dans leur quotidien harassant : vente de maigres biens pour survivre, car le travail leur est interdit, assignation à résidence, prisons ou camps. Ce sont des individus aux abois, traqués par les dénonciations, les interrogatoires et les arrestations arbitraires. Poursuivis par la Guépéou, exilés, persécutés, exécutés, aucun n'échappera au rouleau compresseur soviétique. Mais Les Vaincus est aussi une sublime histoire d'amour, celle d'une princesse en haillons, et le lecteur est emporté par l'émotion que suscite ce drame puissant.

Fiche technique

Mot clé Communisme
Catégories Livres Littérature - Art - Musique Romans français et étrangers
ÉditeurLes Syrtes
ReliureBroché
ParutionMai 2021
Nombre de pages1410
Hauteur17.5
Largeur11
Épaisseur5.2

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les Vaincus

Irina Golovkina
Les Vaincus
Une saga sous la terreur stalinienne

Postface de Nikolaï Kirillovitch Golovkine.

Tout, dans cette fresque historique aux dimensions de l'épopée est véridique et prend valeur de témoignage. L'auteur a su ériger l'expérience de toute une génération en une oeuvre littéraire d'une terrible intensité dans la lignée des grands romans russes du XIX° siècle.