Les Druzes de Belgrade

Traduction de Simon Corthay et Charlotte Woillez.

Cet ouvrage remporté le prix littéraire le plus prestigieux du monde arabe, l'International Prize for Arabic Fiction, en 2012.

Plus de détails

En stock (1)

21,71 €

En savoir plus

   LES LIVRES D'ANTOINE, août 2021 : lire l'article en entier

   Ce roman du Libanais Rabee Jaber est à la fois très original et très oriental. Fort bien écrit, il a le charme de l’orient, son côté poétique, obscur parfois, ou plus exactement un peu trop elliptique. Même dans les situations les plus dures, le lecteur n’est jamais tenté d’arrêter sa lecture. L’étrange monde druze est parfaitement restitué, même si l’auteur passe trop vite sur les massacres auxquels ils se sont livrés au profit de leur solidarité absolue, de leur force et aussi de leur compassion envers ce malheureux Yacoub. C’est le mystère des druzes, ces hommes capables des pires vengeances s’ils ont perdu des frères, mais aussi de charité envers les faibles.

   Malgré un thème très dur, Les Druzes de Belgrade constitue une lecture au charme indéniable.


L'auteur : Rabee Jaber
Né en 1972 à Beyrouth. Aux Editions Gallimard ont paru Berythus, une ville sous terre (2009) et Amerika (2013).

4ème de couverture

   Hanna Yaacoub est déjà en route vers le port de Beyrouth lorsque la ville commence à s'éveiller. Avec son panier plein d'oeufs durs, ce père de famille arpente les rues et propose des victuailles aux soldats en faction. Nous sommes en 1860 et la situation est extrêmement tendue depuis le massacre de chrétiens par des Druzes du Mont-Liban. Ismaïl Pacha règne alors d'une main de fer sur la région, et lorsque le cheikh Ghaffar Ezzedine vient réclamer la grâce pour ses enfants accusés d'avoir participé aux événements sanglants, il accepte de n'épargner qu'un seul fils. Les autres seront déportés. C'est Hanna Yaacoub, "ce chrétien de malheur", qui est fait prisonnier à la place du rescapé et qui embarque finalement vers les geôles de Belgrade. Il arpentera ainsi les Balkans, le long du Danube et sur les routes de Bosnie, en compagnie des Druzes devenus frères de détention...

   A travers cette magnifique fresque, Rabee Jaber nous plonge dans la douloureuse histoire libanaise de la seconde moitié du XIXe siècle. Grâce à un récit haletant et coloré, c'est la confrontation entre les identités et la puissance des rouages géopolitiques qui prend corps sous nos yeux. Un conte d'une incroyable modernité.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Romans français et étrangers Prix Littéraires et Sélections Jury
ÉditeurGallimard
ReliureBroché
Parution2015
Nombre de pages354
Hauteur20.5
Largeur14.5
Épaisseur2.5
Poids0.398 kg

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(23/08/2021)
Un récit poignant

Les Druzes de Belgrade est un récit poignant. Le lecteur accompagne ces déportés jusqu’à Belgrade puis sur les chemins de la Bosnie et dans les sombres cachots d’Herzégovine. Hanna Yaacoub les connaît tous. Son calvaire l’emmène jusqu’au Kosovo et en Bulgarie. Chaque étape annonce maladie, privation, famine et mort. Le récit n’est en aucun cas un étalage de descriptions voyeuristes. Il y a malgré tout une volonté de survie et une dignité qui transpirent à chaque page de l’histoire.

Couronné par le Prix International de la fiction arabe (IPAF) en 2012. Rabee Jaber, par son talent d’écrivain, présente aux lecteurs une page d’histoire du Liban peu connue du public occidental.

    Donner votre avis

    Les Druzes de Belgrade

    Rabee Jaber
    Les Druzes de Belgrade

    Traduction de Simon Corthay et Charlotte Woillez.

    Cet ouvrage remporté le prix littéraire le plus prestigieux du monde arabe, l'International Prize for Arabic Fiction, en 2012.