Le caporal épinglé

Roman

Éditeurs fermés – livraisons suspendues

28,91 €

En savoir plus

Le roman de Jacques Perret a inspiré un film à Jean Renoir, en vente sur le site.


L'auteur : Jacques Perret
Jacques Perret (1901-1992), aventurier, journaliste, écrivain, chroniqueur est connu pour l'immense succès du Caporal épinglé qui raconte sa captivité et ses tentatives d'évasion (porté au cinéma par Jean Renoir), et pour Bande à part (prix Interallié) où il relate ses souvenirs de résistant. Si la mer inspire plusieurs de ses romans ou récits (Le vent dans les voiles, Rôle de plaisance, Mutinerie à bord), il est également l'auteur de plus d'une trentaine de nouvelles, et de pièces de théâtres.

4ème de couverture

En racontant des souvenirs de captif et d'évadé Le caporal épinglé ne prétend pas illustrer un destin particulièrement original ni se prévaloir d'aventures très singulières.

Il convient, après tout, d'accorder au Prisonnier de Guerre plus de commisération que de considération ; la servitude ne confère pas obligatoirement le prestige et le caporal épinglé n'est pas un héros calamiteux couronné de barbelés.

Au surplus il n'a pas le tempérament tragique. Sensible à divers sentiments ou préjugés tels que la honte, l'honneur, la gloire, la liberté, il repousse, d'instinct ou de parti pris, les empiètements du drame. Les périodes de gémissements ne font pas ici une bien longue élégie.Le barbelé est cruel, vexatoire, mais ce n'est qu'une entrave entre toutes celles qui menacent l'homme libre, avec l'avantage d'un aspect loyal. Parmi tant de captivités sordidement camouflées et d'évasions fallacieuses, l'expérience des chaînes authentiques et des évasions qui payent redonne quand même du prix à certains mots.

Pour ce qui est des remous de conscience, des vérités patriotiques et des intérêts de la France, le caporal épinglé n'a pas eu la chance de recevoir la lumière en même temps que le coup de massue. Il essayera donc de régler sa conduite sur ses humeurs et son éducation de caporal. Caporal au sens honorable du mot, s'entend. Non pas caporal caporaliste, mais caporal investi du noble et merveilleux privilège de l'insouciance attachée à la condition de soldat.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Romans / Essais / Pamphlets...
ÉditeurGallimard
ReliureBroché
Parution2007
Nombre de pages ou Durée720
Hauteur20.5
Largeur14

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le caporal épinglé

Jacques Perret
Le caporal épinglé
Roman