Hoà les réfugiés

Disponible chez l'éditeur
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

20,85 €

En savoir plus

   Un très beau roman, pour adultes et jeunes à partir de 16 ans.

   LIBERTE POLITIQUE 

   Ce livre très attachant, roman presque autobiographique tant l’auteur connaît les protagonistes et le cadre dans lequel se déroule l’action, raconte une histoire qui n’est pas, ne peut pas être et ne sera pas sous la plume d’Yves Meaudre celle de millier d’autres. C’est l’histoire de « Hoà, l’aînée de Jean dont la vie dramatique et belle n’avait pu trouver son accomplissement qu’au lieu où nous étions ce soir… Cette enfant venue d’un autre continent… à côté de moi, un homme de petite taille, son père, officier vietnamien, rescapé de dix ans de camp de rééducation... » Un jésuite en mission périlleuse à la frontière entre Thaïlande et Cambodge. L’histoire commence par une lettre d’un oncle Jésuite en mission périlleuse à la frontière du Cambodge. Elle est adressée à Jean son jeune neveu et filleul. Pour l’heure, celui-ci s’offre une année sabbatique à chasser à l’ancienne comme ses ancêtres dans les forêts du fin fond du Morvan. Devant le feu, alors que les chiens se reposent, raisonne l’appel de l’oncle : « j’ai un projet pour toi. J’ai besoin de garçons comme toi... un certain goût du risque… donner un sens à leur vie… ». Jean quitte la forêt de ses pères et rejoint son oncle sur une autre terre asiatique mais un peu française et chrétienne par le sang versé.

   Un roman sur fond de guerre entre Thaïlande, Cambodge, Vietnam où chante la vocation de la France et où jaillit la joie au milieu du cauchemar. Sur fond de confucianisme et de foi chrétienne, ni naïf ni nostalgique, un livre pour comprendre l’âme de l’ancienne Indochine. A lire par ceux qui seraient tentés par la déprime et saisis par le doute sur la grandeur humain


L'auteur : Yves Meaudre
Yves Meaudre a déjà publié un recueil de nouvelles, Les Insurgés, ainsi qu'un roman-pièce de théâtre, Les Condamnés.
Pendant les années Jaruselski, il a été président du Comité national d'aide à la Pologne. Directeur général de l'association Enfants du Mékong depuis 1988, il est aussi éditorialiste de la revue Liberté Politique.

4ème de couverture

   "Oh, bien sûr, ça cogne de temps en temps, les Vietnamiens bombardent nos malheureuses ouailles qui s'enfuient au risque de sauter sur les mines nombreuses aux abords des camps.

   Qu'ils soient là depuis longtemps ou qu'ils arrivent, nos réfugiés n'en peuvent plus. Ils échouent dans les camps comme de pauvres oiseaux après un vol épuisant. En même temps, il y a parmi ces détresses de telles joies ! Ils sont si beaux, si dignes, ces milliers d'enfants au visage de prince qui rappellent que la Vie est toujours victorieuse.

   Le bon Dieu est au milieu d'eux et cette présence illumine les cœurs et transparaît dans ces si beaux regards. Viens ! C'est une chance extraordinaire pour construire ta vie de futur avocat.

   Tu seras l'avocat des pauvres, j'en suis sûr". "Mon cher filleul, j'ai un projet pour toi." Je relus encore et encore. " Il y a tant à faire, mon garçon ! "

Fiche technique

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Hoà les réfugiés

Yves Meaudre
Hoà les réfugiés