Un gentleman à Moscou

Roman

Traduction de Nathalie Cunnington.

Le 21 juin 1922, le comte Alexandre Rostov comparaît devant un tribunal bolchevique à Moscou. Face à lui, le sinistre procureur Vychinski, promis à une brillante carrière. Autant dire que son compte est bon.

Plus de détails

En cours de réapprovisionnement
Délai de livraison sous 4 à 10 jours

22,75 €

En savoir plus

   BOULEVARD VOLTAIRE, Antoine de Lacoste, le 3 mai 2020  : 

   [...] Si le charme du comte opère pendant ces longues années d’exil intérieur, il en est de même de ce roman fin et subtil. Son auteur, l’Américain Amor Towles, un Bostonien féru de littérature russe, était déjà reconnu aux États-Unis. Un gentleman à Moscou connut un succès considérable et a été traduit en France en 2018.

    N’hésitez pas à entreprendre ce voyage entre quatre murs, il est d’une grande richesse.

   LE FIGARO, Eric Neuhoff, le 11 octobre 2018 :  Dans la Russie soviétique, un aristocrate, qui a échappé au peloton, est assigné à résidence dans un palace...

   L'éditeur en parle : Depuis plus d'un an sur la liste des best-sellers du New York Times. Distingué comme l'un des meilleurs livres de l'année 2016 par le Chicago Tribune, le Washington Post, le Philadelphia Inquirer et le San Francisco Chronicle.


L'auteur : Armor Towles

4ème de couverture

   Au début des années 1920, le comte Alexandre Ilitch Rostov, aristocrate impénitent aux manières aussi désuètes qu'irrésistibles, est condamné par un tribunal bolchévique à vivre en résidence surveillée dans le luxueux hôtel Metropol de Moscou, où le comte a ses habitudes, à quelques encablures du Kremlin. Acceptant joyeusement son sort, le sémillant comte Rostov hante les couloirs, salons feutrés, restaurants et salles de réception de l'hôtel, et noue des liens avec le personnel de sa prison dorée - officiant bientôt comme serveur au prestigieux restaurant Boyarski -, des diplomates étrangers de passage - dont le comte sait obtenir les confidences à force de charme, d'esprit, et de vodka -, une belle actrice inaccessible - ou presque -, et côtoie les nouveaux maîtres de la Russie soviétique.

   Mais, plus que toute autre, c'est sa rencontre avec Nina, une fillette de neuf ans, qui bouleverse le cours de sa vie bien réglée au Metropol. Trois décennies durant, le comte vit retranché derrière les grandes baies vitrées du Metropol, microcosme où se rejouent les événements politiques de l'URSS. 

   Le récit enlevé de ses aventures sous cloche forme une fresque romanesque prodigieuse, qui rend un vibrant hommage à l'âme et à la culture russes.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Romans / Essais / Pamphlets...
ÉditeurFayard
ReliureBroché
ParutionAoût 2018
Nombre de pages576
Hauteur23.5
Largeur15.5
Épaisseur2.8
Poids0.840 Kg

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(10/05/2020)
Une déclaration d'amour....

Difficile de vous faire un résumé en quelques lignes d'une fresque qui s'étend sur trois décennies, où les péripéties sont si nombreuses.
Cependant l'âme russe habite totalement ce livre et la maîtrise narrative est puissante. L'écriture fine, élégante et subtile permet au lecteur de renouer avec une épopée véritablement romanesque.

    Donner votre avis

    Un gentleman à Moscou

    Armor Towles
    Un gentleman à Moscou
    Roman

    Traduction de Nathalie Cunnington.

    Le 21 juin 1922, le comte Alexandre Rostov comparaît devant un tribunal bolchevique à Moscou. Face à lui, le sinistre procureur Vychinski, promis à une brillante carrière. Autant dire que son compte est bon.