Aristonomia

Album de famille 1

Traduit du russe par Yves Gauthier.

Album de famille en trois volumes.

Plus de détails

En stock (1)

25,59 €

En savoir plus

   Aristonomia est le premier volet de la trilogie Album de famille, sorte de récit du XXe siècle russe au travers du prisme du destin d'une famille.

  • Le premier volume est consacré aux années 1910, à la révolution et la guerre civile.
  • Le second, aux années 1920
  • et le dernier aux années 1930.

Mais Boris Akounine revendique également avec Aristonomia une entreprise littéraire expérimentale visant la synergie des deux vocations de l'écrivain : le dramaturge et l'érudit.


L'auteur : Boris Akounine
Né en 1956 en Géorgie, alors république de l'ex-URSS, Grigory Chkhartishvili passe sa jeunesse à Moscou, où il fait ses études en histoire et philologie.
Parallèlement, il étudie le japonais, qu'il perfectionne à l'université de Tokai, au Japon. En 1986, il entre à la prestigieuse revue Inostrannaïa Literatoura (" Littérature étrangère "), dont il devient rédacteur en chef adjoint en 1993. Auteur d'un important essai intitulé L'Écrivain et le suicide, il publie en 1998 sous le pseudonyme de Boris Akounine un roman policier visant à toucher un large public.
Azazel relate les aventures du jeune Eraste Petrovitch Fandorine, qui, en 1876, n'est encore que gratte-papier au sein de la police secrète du tsar mais qui, au fil du temps et des missions accomplies avec brio, connaîtra une ascension fulgurante. Car d'emblée l'auteur a voulu faire de Fandorine - chez qui l'on retrouve certaines qualités de Rouletabille, d'Hercule Poirot, de Sherlock Holmes et de...
James Bond - le héros d'une série, qui compte à ce jour neuf volumes et a fait de Boris Akounine une véritable institution dans son pays.

4ème de couverture

   Au soir de sa vie, dans l'URSS de la seconde moitié du XX° siècle, Anton Kloboukov consigne ses réflexions. Journal, traité philosophique ? Non, nous tenons là un roman qui accompagne le même Kloboukov, héritier de l'Intelligentsia humaniste, dans les turbulences inouïes de sa jeunesse russe, entre le règne finissant de Nicolas II et le plus fort de la guerre civile.

   Si Anton noircit secrètement ses cahiers à petits carreaux, c'est qu'il entreprend la quête audacieuse d'un principe sublimatoire de la personnalité, nommé aristonomie. On trouvera dans le livre, par chapitres intercalés, les feuilles de ce journal interdit.

   Au souffle mouvementé de l'histoire s'ajoute celui de la narration. Orfèvre du roman policier à la popularité sans égale en Russie, Boris Akounine signe ici une oeuvre osée qui rompt avec le genre du polar tout en cultivant la tension dramatique et le suspense dans l'obsession du principe d'humanité, comme si l'auteur voulait tordre le cou au mot fameux de Gide  "On ne fait pas de la bonne littérature avec de bons sentiments".

Fiche technique

Catégories Livres Littérature - Art - Musique Romans / Essais / Pamphlets...
ÉditeurLouison
ReliureLivre toile noir, signet assorti
Parution2017
Nombre de pages666
Hauteur21.5
Largeur14.5
Épaisseur4.3
Poids1.020 Kg

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Aristonomia

Boris Akounine
Aristonomia
Album de famille 1

Traduit du russe par Yves Gauthier.

Album de famille en trois volumes.