Zacharie l'Escarcelle et autres récits

Traduit du russe par Lucile Nivat, Georges Nivat et Alfreda Aucouturier.

Zacharie l'Escarcelle, tel est le sobriquet de Zacharie Dimitrich, le gardien chargé de la surveillance du Champ-des-Bécasses, où l'on a dressé un mémorial en hommage aux deux cent mille soldats russes morts pour leur patrie au XIV° siècle...

En stock (2)

12,80 €

En savoir plus


L'auteur : Alexandre Soljénitsyne
Alexandre Issaievitch Soljénitsyne est né le 11 décembre 1918 à Kislovodsk (Russie). Mobilisé en 1941 dans les rangs de l'Armée rouge, il est arrêté à la veille de la victoire pour avoir prétendument insulté Staline dans une lettre à un ami, et purgera huit ans de détention et trois de relégation. En 1962, la parution d'Une journée d'Ivan Denissovitch, peinture véridique de l'univers du Goulag jusque-là tabou, révèle un écrivain au monde entier.
Le Premier Cercle puis Le Pavillon des cancéreux assureront sa gloire. Le prix Nobel de littérature lui est décerné en 1970. En décembre 1973, paraît à Paris (en version russe) L'Archipel du Goulag, tableau de la terrible répression exercée en Union soviétique sur des millions de citoyens. Le scandale est énorme :en février 1974, Soljénitsyne est déchu de sa citoyenneté et expulsé de son pays : il se fixera d'abord en Suisse puis aux Etats-Unis.
A la chute de l'URSS, sa nationalité lui est restituée et il rentre en Russie, près de Moscou, où il vivra jusqu'à sa mort, survenue le 3 août 2008.

4ème de couverture

   Zacharie l'Escarcelle, tel est le sobriquet de Zacharie Dimitrich, le gardien de la surveillance du Champ-des-bécasses, où l'on a dressé un mémorial en hommage aux deux cent mille soldats russes morts pour leur patrie au XIV° siècle. 
   Zacharie prend sa mission très à coeur mais il manque totalement de moyens -l'escarcelle où il range le livre d'or qu'il fait signer à chaque visiteur est cousue dans son propre veston...

   A travers le portrait de ce paysan costaud et roublard à la fois, Soljénitsyne fait partager à ses lecteurs l'immense amour que chaque russe porte à son pays.

   Les trois autres textes qui accompagnent ce récit La main droite, La procession de Pâques et Etudes et Miniatures, témoignent de la variété et du génie de l'écrivain, prix noble de littérature en 1970, dont cette édition célèbre le centenaire de sa naissance.

Fiche technique

Mot clé Communisme
Catégories Livres Littérature - Art - Musique Romans / Essais / Pamphlets...
ÉditeurRobert Laffont
ReliureBroché
ParutionNovembre 2018
Nombre de pages126
Hauteur18.5
Largeur12.5
Épaisseur0.8
Poids87 gr

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Zacharie l'Escarcelle et autres récits

Alexandre Soljénitsyne
Zacharie l'Escarcelle et autres récits

Traduit du russe par Lucile Nivat, Georges Nivat et Alfreda Aucouturier.

Zacharie l'Escarcelle, tel est le sobriquet de Zacharie Dimitrich, le gardien chargé de la surveillance du Champ-des-Bécasses, où l'on a dressé un mémorial en hommage aux deux cent mille soldats russes morts pour leur patrie au XIV° siècle...