Davidée Birot maîtresse d'école sans-Dieu

1911

En stock (1)

19,91 €

En savoir plus

PRESENT DU 3 JUIN 2016 - Anne Le Pape :

... Les éditions Edilys ont eu la bonne idée de rééditer Davidée Birot, avec en sous-titre : « maîtresse d’école sans-Dieu » (à l’origine, l’ouvrage portait « une laïque », mais l’éditeur a dû penser que la signification de l’époque ne serait plus si claire pour nos contemporains). Ecrit en 1911, le roman fit quelque bruit. Fortement critiqué par certains (la violence des réactions attesta la vérité du trait), il donna lumière et courage à d’autres. L’éditeur précise qu’à cause de ce livre, le Premier ministre Barthou refusa, en 1913, l’élévation de René Bazin au grade d’officier de la Légion d’honneur, qui ne put avoir lieu qu’en 1918. Mais le grade de commandeur, pas question ! Barthou refusera plus tard catégoriquement....

...Les mesures prises tout récemment (nous y reviendrons dans Présent) contre les écoles hors contrat rendent un son bien proche de celles que dénonçait René Bazin. Le thème de Davidée Birot reste donc malheureusement d’actualité.


L'auteur : René Bazin de l'Académie Française
Juriste et homme de lettres, René Bazin est né à Angers en 1853. Journaliste au Figaro, au Journal des débats et à L’Écho de Paris, il est l'auteur de nombreux romans parmi lesquels La Terre qui meurt (1899), Les Oberlé (1901), et Le blé qui lève (1907). Ses biographies demeurent des références historiques. Élu à l'Académie française en 1903, il meurt en pleine gloire littéraire le 19 juillet 1932, père d'une famille de huit enfants

4ème de couverture

   Davidée Birot, jeune institutrice laïque sans histoire, sans pratique religieuse, mais non sans interruption sur les grandes questions métaphysiques qui n'ont pas eu de réponses satisfaisantes à l'Ecole normale...Comment se peut-il faire que le sectarisme anti-religieux de ses collègues la puisse désigner à leur vindicte ?La fasse connaître dans la France entière par de jeunes enseignantes persécutées pour leur foi, et qui lui écrivent pour quémander ses lumières ? Comment surtout, va-t-elle retrouver la foi de son enfance ? La petite Anna, son élève, sa mort de presdestinée, son enterrement, le départ de sa mère, ce sera le fil blanc, si pur et si simple, qui va conduire la jeune fille au seuil de l'Eglise.

Fiche technique

Catégories Livres Littérature Romans / Essais / Pamphlets...
ÉditeurEdilys
ReliureBroché
Parution2015
Nombre de pages ou Durée310
Hauteur20
Largeur14

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Davidée Birot maîtresse d'école sans-Dieu

René Bazin
Davidée Birot maîtresse d'école sans-Dieu
1911