Marie-Antoinette La rose écrasée

Conspiration avec des puissances étrangères, recours à des agents secrets, dilapidation des finances nationales, cocarde tricolore foulée aux pieds...

Plus de détails

En stock (1)

23,22 €

En savoir plus

   Roman historique ? Oui, mais surtout roman vrai. Sans complaisance idéologique, Gerald Messadié reconstitue la vie quotidienne de la cour et de la France aux premières années de la Révolution. Il réhabilite cette reine calomniée et caricaturée par les intrigants, avant de l'être par l'Histoire.


L'auteur : Gérald Messadié
Romancier et historien né en 1931, Gérald Messadié a publié de nombreux essais sur les croyances, les cultures et les religions, dont L'Homme qui devint Dieu (Robert Laffont, 1988-1995) et Les cinq livres secrets dans la Bible (Lattès, 2001). Romancier (L'Affaire Marie-Madeleine, Lattès, 2002), on lui doit trois fresques historiques, toutes publiées aux éditions de l'Archipel : Jeanne de l'Estoille (2003), Orages sur le Nil (2004) et Saint-Germain, l'homme qui ne voulait pas mourir (2005).

4ème de couverture

   Conspiration avec des puissances étrangères, recours à des agents secrets, dilapidation des finances nationales, cocarde tricolore foulée aux pieds... Ce 14 octobre 1793, les chefs d'accusation énoncés par Hébert, Fouquier-Tinville et Robespierre, autoproclamés défenseurs du peuple, ne laissent guère d'espoir à la " veuve Capet ", ci-devant Marie-Antoinette, reine de France, dont le procès vient de s'ouvrir.

   Depuis plusieurs jours, l'archiduchesse d'Autriche souffre d'une hémorragie utérine qui la vide de ce sang dont les Parisiens sont assoiffés. Ils n'en seront pas privés. A midi et quart, le 16 octobre, place de la Révolution, Sanson lui ôte son bonnet et le couperet tranche la rose d'Autriche...

   La France en a fini avec la monarchie. Mais en a-t-elle fini avec le sang ? De Marie-Antoinette, l'opinion s'est forgé le portrait d'une reine éprise de plaisirs, dont l'égoïsme déclencha la colère populaire, autant que la maladresse et l'obstination de Louis XVI. Mais Mirabeau avait vu juste : " Le roi n'a qu'un homme, c'est sa femme. " Coupable idéale, victime de l'aveuglement de la noblesse et d'un certain clergé, la reine périt broyée par une machine infernale que même le roi n'avait pu arrêter. 

Fiche technique

Catégories Livres Histoire Lys de France Biographies / Témoignages
ÉditeurL'Archipel
ReliureBroché
Parution2006
Nombre de pages426
Hauteur24
Largeur15.5
Épaisseur2.4

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Note 
(16/10/2018)
J'ai passé vraiment un moment

Si bien des livres réhabilitent louis XVI, ce livre qui se lit avec plaisir, donne une vision plus vraie, et argumentée de Marie-Antoinette. Lecture passionnante, anecdotes.. Un bon moment avec ce roman vrai.

    Donner votre avis

    Marie-Antoinette La rose écrasée

    Gérald Messadié
    Marie-Antoinette La rose écrasée

    Conspiration avec des puissances étrangères, recours à des agents secrets, dilapidation des finances nationales, cocarde tricolore foulée aux pieds...