Le Terrorisme Intellectuel

De 1945 à nos jours

Disponible sous peu

8,70 €

En savoir plus

Pratiquant l'amalgame, le procès d'intention et la chasse aux sorcières, cette mécanique totalitaire fait obstacle à tout vrai débat sur les questions qui engagent l'avenir. Jean Sévillia a notamment publié Historiquement correct, l'un des essais les plus remarqués de ces dernières années.

Avec une postface inédite.

Sommaire :

- Staline a toujours raison

- Les coloniaux, ces criminels

- Economique d'abord

- Sous les tropiques, la révolution est si belle

- Il est interdit d'interdire

- Soljenitsyne le réactionnaire

- Vu à la télé

- Black-blanc-beur

- La Révolution ou la mort

- Pour un cinéaste il n'y a pas d'étrangers

- Communisme-nazisme : les bons et les mauvais assassins

- Liberté, égalité, sexualité

- Les Don Quichotte de la nation


L'auteur : Jean Sevillia
Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine et membre du conseil scientifique du Figaro Histoire. Essayiste et historien, il a publié de nombreux succès de librairie, notamment Zita impératrice courage (1997), Le terrorisme intellectuel (2000), Historiquement correct (2003), Historiquement incorrect (2011), Le Dernier empereur, Charles d’Autriche (2009) et récemment Histoire passionnée de la France (2013). Il publie également La France catholique aux éditions Michel Lafon.

4ème de couverture

La France, dit-on, est le pays de la liberté.

Dans le domaine des idées, cela reste à démontrer.

Car sur la scène politique, culturelle et médiatique, tout se passe comme si un petit milieu détenait la vérité.

En 1950, les élites exaltaient Staline. En 1960, elles assuraient que la décolonisation apporterait le bonheur outre-mer.

En 1965, elles s'enflammaient pour Mao ou Fidel Castro. En 1968, elles rêvaient d'abolir toute contrainte sociale.

En 1975, elles saluaient la victoire du communisme en Indochine.

En 1981, elles croyaient quitter la nuit pour la lumière. En 1985, elles proclamaient que la France devait accueillir les déshérités de la terre entière. Dans les années 1990, ces mêmes élites affirmaient que le temps des nations, des familles et des religions était terminé.

Pendant cinquante ans, les esprits réfractaires à ce discours ont été discrédités, et les faits qui contredisaient l'idéologie dominante ont été passés sous silence.

C'est cela, le terrorisme intellectuel.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Etudes
ÉditeurPerrin
CollectionTempus
Parution2004
Nombre de pages ou Durée310
Hauteur18
Largeur11

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Le Terrorisme Intellectuel

Jean Sevillia
Le Terrorisme Intellectuel
De 1945 à nos jours