Les droits de l'homme dénaturé

Les droits de l'homme ? Après la Seconde Guerre mondiale, ils apparaissent comme une promesse universelle de paix et de justice. Aujourd'hui, ils sont devenus un champ de bataille idéologique,...

Plus de détails

En stock

20,85 €

En savoir plus

LE SALON BEIGE - Extrait d’une tribune de Nicolas Bauer sur Aleteia :

   Dans un essai qui vient de paraître, Les Droits de l’homme dénaturé (Cerf), le juriste Grégor Puppinck […] souligne certaines limites de la Déclaration universelle et des instruments de protection des droits de l’homme qui l’ont suivie. En particulier, ces textes omettent volontairement de faire référence à Dieu comme origine de l’homme et de sa dignité, contrairement à de nombreuses constitutions nationales. Le débat d’après-guerre qui a abouti à ce choix montre que c’était une exigence des États communistes athées.

   Cette omission du divin […] a favorisé une désincarnation de la dignité humaine, qui a progressivement été réduite à l’autonomie et à la volonté individuelles. Cette transformation conduit par exemple certains défenseurs des droits de l’homme à inclure la PMA ou le changement de sexe dans le droit au respect de la vie privée. […]

   Est-ce réellement sur les droits de l’homme de l’après-guerre que l’on peut bâtir une critique juste et efficace de la post-modernité ? Ceux-ci, même naturels, sont une morale très insuffisante. La logique intrinsèque des droits de l’homme est problématique : ils insistent sur ce que la société doit au sujet de droits et non sur ce que celui-ci doit à la société. Ils contiennent en germe des attitudes revendicatrices, visant à émanciper l’homme de Dieu et de Sa loi. C’est pour cette raison que les droits de l’homme ont été longtemps combattus et critiqués par le magistère catholique, comme « si contraires à la religion et à la société » (Pie VI). L’Église préfère accompagner l’homme dans l’humble accomplissement de ses devoirs, plutôt que de l’inciter à se focaliser sur ses droits. […]

   Les vrais droits de l’homme naissent précisément de ses devoirs envers Dieu ». En particulier, le droit à la vie est une conséquence de l’interdit du meurtre, la liberté d’association permet de réaliser plusieurs devoirs sociaux de l’homme et la liberté de religion découle de notre devoir de rendre un culte à Dieu. Ces devoirs, source des droits de l’homme, sont aussi leur finalité, conforme à la nature humaine.


L'auteur : Gregor Puppinck
Grégor Puppinck, docteur en droit, est directeur du Centre européen pour le droit et la justice (ECLJ, Strasbourg). Il conseille régulièrement des Etats, en particulier le Saint-Siège, dans le domaine des droits de l'homme. Il est l'auteur de nombreux articles.

4ème de couverture

   Les droits de l'homme ? Après la >Seconde guerre mondiale, ils apparaissent comme une promesse universelle de paix et de justice. Aujourd'hui, ils sont devenus un champ de bataille idéologique, le terrain sur lequel se confrontent les civilisations en lutte. Car les droits de l'homme sont d'abord le reflet de notre conception de l'homme. Or, celle-ci a beaucoup changé depuis la rédaction de la Déclaration universelle, en 1978. Alors que cette déclaration d'après-guerre s'inspirait encore des droits naturels, l'affirmation de l'individualisme a généré de nouveaux droits antinaturels, conduisant aujourd'hui à l'émergence de droits transnaturels qui promettent le pouvoir de transformer la nature.

   A l'oeuvre au coeur de transformation : la réduction de la dignité humaine à la seule volonté individuelle, au mépris du corps. Au-delà, les droits de l'homme accompagnent discrètement le transhumanisme, oeuvrant au dépassement de la démocratie représentative.

Video

Jacques Benhamou reçoit Grégor Puppinck sur RCJ

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Etudes
ÉditeurLe Cerf
ReliureBroché
ParutionSeptembre 2018
Nombre de pages304
Hauteur21
Largeur13.5
Épaisseur2.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Les droits de l'homme dénaturé

Gregor Puppinck
Les droits de l'homme dénaturé

Les droits de l'homme ? Après la Seconde Guerre mondiale, ils apparaissent comme une promesse universelle de paix et de justice. Aujourd'hui, ils sont devenus un champ de bataille idéologique,...