La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial

L'échec de la tour de Babel n'est pas fatal

En stock

22,00 €

En savoir plus

2ème édition revue et augmentée.


Dans ces événements, la vie humaine comptera peu.

D'ores et déjà, avec la mort probable de la Belgique, les réveils régionalistes en Espagne et en Italie, l'Europe de Bruxelles qui a programmé depuis longtemps la mise sous tutelle, sinon la destruction des nations, risque d'être exaucée dans ses entreprises au-delà de ses espérances.

De leur côté, à travers le sanglant bourbier irakien, les Etats-Unis préparent activement la recomposition du Moyen-Orient...

La tour de Babel tiendra-t-elle ?


L'auteur : Pierre Hillard
Pierre Hillard est docteur en science politique. Spécialiste de l’Allemagne, des affaires européennes, du mondialisme, de la constitution de blocs continentaux unifiés (UE, UNASUR, Union Nord-américaine à l'instigation de Robert Pastor, etc), du partenariat transatlantique, de l'instauration d'un marché transatlantique sans entraves, des relations euro-arabes et de la question des minorités nationales, il est auteur de Minorités et régionalismes dans l’Europe fédérale des régions, de La décomposition des nations européennes, de La marche irrésistible du nouvel ordre mondial, de la Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale et de nombreux articles dans Le Figaro, Géostratégiques, Conflits Actuels, Intelligence et Sécurité et Balkans-Infos. Il intervient par ailleurs fréquemment dans la revue Monde & Vie et sur Radio Courtoisie.

4ème de couverture

Toutes les époques ont leur idéologie.

En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme.

Dans l'esprit de ses promoteurs, bien au-delà d'une coopération mondiale nécessaire et légitime, il s'agit d'abattre toutes les cloisons, et d'abord nationales, afin d'aboutir d'emblée à ce fameux village global décrit par le sociologue canadien Herbert Marshall Mcluhan. Comme le dit Guy Sorman : Le monde est ma tribu.

Le but est de créer de grands blocs géoéconomiques standardisés européens, nord-américains, sud-américains, asiatiques, etc., au sein desquels les nations seront broyées et dont la réunion constituera l'armature d'une gouvernante mondiale.

Comme le rappelle Jacques Attali dans son ouvrage Dictionnaire du XXe siècle : Après la mise en place d'institutions continentales européennes, apparaîtra peut-être l'urgente nécessité d'un gouvernement mondial.

Ainsi, ces blocs corsetés par la même idéologie et dont les populations auront été au préalable alignées dans leur structure mentale sur les critères édictés au sommet, accoucheront d'une humanité unie, interchangeable et nomade. Cependant, l'aboutissement de ces ambitions longtemps prophétisées devra passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés, qui ne seront pas sans conséquences militaires.

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Etudes
ÉditeurF. X. de Guibert
ReliureBroché
Parution2013
Nombre de pages ou Durée230
Hauteur24
Largeur15

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial

Pierre Hillard
La marche irrésistible du Nouvel Ordre Mondial
L'échec de la tour de Babel n'est pas fatal