Enquête sur la Maladie de la Presse

Disponible

12,50 €

En savoir plus

L'Homme Nouveau, n°1435, 20 décembre 2008

Il s'agit d'un petit livre, mais qui décortique, explique, dévoile, même aux yeux du public non averti, le drame de la presse dans notre pays. La presse est libre et donc la liberté d'expression est préservée. Il s'agit d'un leurre. Efficace ! Terriblement efficace ! Les quotidiens français et la grande majorité des hebdomadaires ne vivent que grâce à la publicité. Certains d'entre eux ne sont bâtis qu'en fonction de la publicité. On les appelle des « gratuits ». La duperie est double. Fondateur de la revue Itinéraires et du quotidien Présent (qui vit sans publicité), Jean Madiran était le mieux placé pour décortiquer la terrible maladie qui affecte la presse française. On appréciera notamment son résumé en six points. Limpide.

P.M.


L'auteur : Jean Madiran
Depuis la fondation de la revue Itinéraires en 1956, Jean Madiran s’attache à défendre le magistère romain le plus traditionnel. Ses ripostes aux dérives liturgiques exégétiques et catéchétiques de l’après-concile en ont fait l’un des témoins les plus éminents et les plus lus de la vie de l’Église au XXe siècle.

4ème de couverture

L'internet, les subventions et la publicité allouée à la presse écrite depuis Émile de Girardin ont-ils pour effet de tuer la liberté d'écrire, rendant caduque le support papier traditionnel ?

Fondateur de la revue catholique Itinéraires en 1956 et du quotidien Présent en 1982, Jean Madiran détaille les maux qui affectent la presse, déplorant la disparition de la liberté de pensée inhérente à l'expression de l'information. Les remèdes sont pourtant de la responsabilité du lecteur autant que de celle de nos régimes successifs...

Fiche technique

Catégories Livres Sciences Politiques Etudes
ÉditeurVia Romana
ReliureBroché
Parution2008
Nombre de pages ou Durée60
Hauteur14
Largeur14

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Enquête sur la Maladie de la Presse

Jean Madiran
Enquête sur la Maladie de la Presse