La consécration du genre humain et celle de la France au Coeur immaculé de Marie

Documents et souvenirs

En stock

14,50 €

En savoir plus

   L'auteur, ayant été mêlé à l'une comme à l'autre Consécration depuis 1937 et ayant obtenu inofficiellement en 1940, puis publiquement en 1943 du Maréchal Pétain celle de la France, a cru de son devoir, avant de mourir, de publier ses "Souvenirs" et les documents se rapportant à ces deux grands Actes.


L'auteur : Marquis André de La Franquerie
Le marquis André Le Sage de La Franquerie, né en 1901 à Paris, d'une très ancienne famille originaire de Normandie qui s'installa ensuite en Gascogne, est décédé le7 Août 1992.
Diplômé des Sciences Politiques et de l'école du Louvre, il fut rédacteur en chef de la Revue Internationale des Sociétés Secrètes sous la direction de de Mgr Jouin, secrétaire général de la Ligue Apostolique et collabora à la Gazette Française et au Bloc Anti-révolutionnaire (anciennement Bloc Catholique). De 1927 à 1935, il dénonça le péril allemand et fit sur ces sujets des conférences aux officiers de réserve de sa région en 1938 et 1939, malheureusement, il ne fut pas entendu.

Mêlé depuis 1937 à la Consécration du Genre Humain au Coeur Immaculé de Marie, il obtint du maréchal Pétain, le 22 novembre 1940, la Consécration de la France inofficiellement puis organisa, avec le curé de Saint-Louis de Vichy la cérémonie officielle du 28 mars 1943 à laquelle le Maréchal vint à la tête de ses Maisons civile et militaire.

A partir de 1945, il s'est consacré totalement à sa carrière d'écrivain et de conférencier. Il a publié une trentaine d'études d'histoire religieuse, politique et diplomatique et prononcé de très nombreuses conférences en France, en Belgique, en Suisse et au Canada.
Il était membre des Académies Pontificals de l'Immaculée Conception et du Panthéon et des Beaux-Arts Il fut lauréat de l'Académie française et appartint à la Cour pontificale comme Camérier Secret et Gentilhomme de Sa Sainteté Pie XII.

4ème de couverture

   La Consécration du Genre Humain et celle de la France ont été demandées à plusieurs reprises par Dieu et par la Très Sainte Vierge comme étant indispensables pour obtenir le salut de l'Église et de la France, de l'Église par la France ; mais le Ciel avait posé certaines conditions nécessaires pour qu'elles obtiennent leur plein effet. Il fallait, notamment, l'union des Évêques du monde entier autour du Souverain Pontife.

   Malgré les désirs exprimés et les Actes tout d'abord de Pie XII en 1942 puis quarante ans plus tard de Jean-Paul II, nombreux sont les Évêques ou bien qui se sont abstenus ou même volontairement ont refusé de répondre. Ceux-là portent une terrible responsabilité, car ils ont ainsi privé le monde des grâces de salut que Dieu voulait accorder. Un châtiment inexorable ne peut que s'ensuivre : sans doute l'invasion soviétique du reste de l'Europe et le triomphe momentané du communisme dans le monde, acculant ainsi Dieu à intervenir dans sa toute puissance pour rétablir Lui-même l'Ordre voulu par Lui dans Sa miséricordieuse Bonté.

Fiche technique

Mot clé Mois de Marie
Catégories Livres Religion Histoire Spiritualité Histoire de France Nos éditions
ÉditeurUlysse
ReliureBroché
Parution1984
Nombre de pages ou Durée190
Hauteur20
Largeur13.5

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

La consécration du genre humain et celle de la France au Coeur immaculé de Marie

Marquis André de La Franquerie
La consécration du genre humain et celle de la France au Coeur immaculé de Marie
Documents et souvenirs