Lettres à son ami Henry de Castries (1901-1916) - Sa vie au Sahara, ses réflexions sur l'Islam...

Hors stock

21,30 €

En savoir plus

Charles de Foucauld a trouvé, dans son ami Henry de Castries, un interlocuteur avec qui l'échange est d'emblée de haute volée. Cette correspondance se termine par la publication, restituée d'une longue lettre écrite par Charles de Foucauld à René Bazin quatre mois avant sa mort, lettre où il est tout particulièrement question, d'une part de son attitude envers l'Islam, et d'autre part de son désir intense de faire naître des vocations de "défricheurs évangéliques ".

Elle est présentée et mise en texte par Brigitte Cuisinier et Jean-François Six, historiens, spécialistes de Charles de Foucauld. Une première édition, en 1938 (Grasset), avait été réalisée par Jacques de Dampierre, fils adoptif d'Henry de Castries. Epuisée depuis longtemps, elle peut, aujourd'hui, être reprise et augmentée grâce à la famille d'Henry de Castries et tout particulièrement à son arrière-petite-fille, Aymardine Matray de Dampierre.


L'auteur : Charles de Foucauld
Charles de Foucauld, né en 1858 à Strasbourg, perd la foi à 16 ans et, en possession d'une fortune importante, mène grande vie.
En 1886, il se convertit. Il se rend dans une trappe en Syrie, puis à Nazareth, et enfin au Sahara, où il meurt assassiné le 1e décembre 1916. Il a écrit de nombreuses méditations ou notes spirituelles. La spiritualité qui a inspiré sa vie est maintenant adoptée par de nombreuses congrégations ou associations dans le monde entier. Sa béatification a eu lieu le 13 novembre 2005.

Co-auteur(s) : Préface de Brigitte Cuisinier - Jean-François Six

4ème de couverture

La correspondance de Charles de Foucauld avec Henry de Castries s'étend sur quinze ans, depuis l'ordination sacerdotale du Père de Foucauld (1901) jusqu'à la mort de celui-ci (1916) ; années sahariennes de Beni Abbés et de Tamanrasset, années spirituellement les plus épanouies et les plus créatrices du Bienheureux.

Cette correspondance s'ouvre avec le plus précis, le plus beau récit que Charles de Foucauld a donné de sa conversion (1886), récit qu'il confie à un ami très cher et très estimé. Elle révèle les conditions concrètes de la vie qu'il a menée au désert, non pas en ermite, mais en être relationnel ouvert à de multiples rencontres et en savant linguiste et ethnologue. Si nous n'avons pas les lettres d'Henry de Castries, la personnalité et la stature scientifique de celui-ci se découvrent à travers cette correspondance : un explorateur, historien, spécialiste de l'Islam (il vient de publier L'Islam, livre qui fait aussitôt autorité et demeure aujourd'hui, plus que jamais, d'actualité).

Fiche technique

Catégories Livres Religion Sciences Politiques Spiritualité Saints, Témoins, biographies Islam
CollectionSpiritualité
Parution2011
Nombre de pages ou Durée320
Hauteur22
Largeur15

Du même auteur

Dans la même catégorie

Commentaires clients

Donner votre avis

Lettres à son ami Henry de Castries (1901-1916) - Sa vie au Sahara, ses réflexions sur l'Islam...

Charles de Foucauld
Lettres à son ami Henry de Castries (1901-1916) - Sa vie au Sahara, ses réflexions sur l'Islam...